Quand le PJD s’approprie des réalisations royales

17 août 2021 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

En quête d’un troisième mandat à la tête du gouvernement, le parti de la Justice et du développement (PJD) s’approprie des projets royaux dont le train à grande vitesse (TGV) reliant Tanger à Casablanca. Son objectif est de convaincre les électeurs à voter massivement pour lui aux prochaines élections prévues le 8 septembre prochain.

S’approprier des projets royaux pour pouvoir convaincre les électeurs aux prochaines élections. C’est la nouvelle trouvaille du PJD de Saâdeddine El Othmani, Chef du gouvernement sortant. Dans ce sens, une campagne baptisée « Ce qui a changé au Maroc depuis 2011 » a été lancée sur les réseaux sociaux. Le parti islamiste met en avant à travers cette campagne les projets réalisés depuis son accession à la Primature.

À lire : Élections : l’optimisme n’est pas unanimement partagé au sein du PJD

Seul problème : il s’approprie des réalisations royales, note Assabah. Il s’agit des projets élaborés dans le cadre de plans stratégiques, notamment dans le secteur du transport, les infrastructures, l’agriculture, la protection sociale et la construction des centres hospitaliers universitaires. Parmi ses projets, le train à grande vitesse (TGV) reliant Tanger à Casablanca. Un projet démarré en 2010, avant l’arrivée des islamistes au pouvoir. Le PJD s’approprie également la couverture sociale obligatoire.

Sujets associés : Casablanca - Tanger - Elections - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Saâdeddine El Othmani - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Hamid Chabat ne veut pas de PJD à la tête du pays

L’ancien secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, après une longue période d’absence au parlement et sur la scène politique, avertit qu’en cas de « victoire du...

Le PAM charge le PJD

Le secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi estime que le bilan du gouvernement dirigé par le Parti de la justice et du développement (PJD)...

El Othmani défend son bilan

Candidat aux élections du 8 septembre dans la circonscription Rabat-Océan, Saâdeddine El Othmani, secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) se dit...

Elections au Maroc : le RNI In, le PJD Out

À l’issue des élections des Chambres professionnelles, qui se sont déroulées vendredi, sur l’ensemble du territoire national, le Rassemblement national des indépendants (RNI)...

Ces articles devraient vous intéresser :

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : le gouvernement va devoir se serrer la ceinture

Aziz Akhannouch appelle les membres de son gouvernement à rationaliser les dépenses de leurs départements respectifs. Cette orientation intervient à l’occasion de la finalisation du projet de loi de finances 2023.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...