Elections au Maroc : le RNI In, le PJD Out

7 août 2021 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

À l’issue des élections des Chambres professionnelles, qui se sont déroulées vendredi, sur l’ensemble du territoire national, le Rassemblement national des indépendants (RNI) est arrivé en tête en raflant 638 sièges, soit 28,61 % des votes.

Une annonce faite par le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sur les bases des premiers résultats obtenus dans les bureaux de vote et les bureaux centraux des chambres d’agriculture et des bureaux provisoires des chambres de commerce.

Contrairement au scrutin de 2015, le RNI a démontré son ancrage en battant de loin ses adversaires. Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) est arrivé en 2ᵉ position avec 363 sièges (16,28 %), suivi par le Parti de l’Istiqlal avec 360 sièges (16,14 %).

Dans un deuxième groupe se retrouvent successivement le Mouvement Populaire en 4ᵉ rang avec 160 sièges, suivi de l’USFP (146 sièges), l’UC (90 sièges) et le PPS (82 sièges). Le PJD, quant à lui a nettement rétrogradé au 8ᵉ rang avec seulement 49 sièges, soit à peine 2,2 % de l’ensemble des sièges en jeu lors de ces élections.

A lire : Maroc : un candidat aux élections arrêté pour corruption (vidéo)

Ces résultats, a rappelé M. Laftit, sont basés sur les résultats communiqués conformément aux dispositions législatives en vigueur par les bureaux de vote et les bureaux centraux pour les Chambres de l’Agriculture ainsi que les résultats provisoires des Chambres de commerce, d’industrie et des services, des Chambres d’artisanat et des chambres des pêches maritimes, en attendant leur confirmation par les commissions de recensement présidées par des juges.

Il faut préciser que les élections des chambres professionnelles sont très importantes puisqu’elles permettent d’assurer une représentativité des professionnels dans tous les secteurs d’activité économiques.

Ces élections sont aussi cruciales puisqu’une partie des élus siègera au sein de la deuxième chambre parlementaire. Un quota est ainsi réservé à la chambre des Conseillers pour les chambres professionnelles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Elections - Istiqlal - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Abdelouafi Laftit

Aller plus loin

Maroc : un politicien condamné à 3 ans de prison pour achat de voix

Le représentant du Rassemblement national des indépendants (RNI) aux élections professionnelles de la région de Guelmim a été condamné à trois ans de prison ferme pour avoir...

Elections 2021 : ça chauffe entre le PJD et le RNI

Des attaques virulentes de la part des militants du PJD à l’encontre d’Aziz Akhannouch, le président du Rassemblement national des indépendants, sont menées ces derniers jours...

Absence de certains cadres PJD aux élections : retraite politique ou peur d’échouer ?

Plusieurs membres influents du Parti de la Justice et du Développement (PJD) ne seront pas en lice pour les prochaines législatives prévues pour septembre. Retraite politique ou...

Maroc : les élections maintenues au 8 septembre

Alors que des rumeurs font état d’un éventuel report des élections communales et législatives à cause de la propagation du coronavirus dans le royaume, Abdelouafi Laftit,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

TikTok menacé de suspension au Maroc ?

Hanan Atrakin, députée du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), appelle à l’interdiction de TikTok et d’autres applications de réseaux sociaux au Maroc, afin de protéger leurs utilisateurs, notamment les mineurs.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Le Maroc en croisade contre la mendicité

Malgré les efforts fournis pour l’éradiquer, la mendicité a la peau dure. Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit sonne la mobilisation contre ce phénomène qui génère plusieurs milliards chaque année.

Maroc : pas de substances toxiques dans la viande rouge

Les informations faisant état de la présence de substances toxiques dans les viandes rouges proposées sur les marchés dans plusieurs villes marocaines sont fausses.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.