Le PAM charge le PJD

10 août 2021 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi estime que le bilan du gouvernement dirigé par le Parti de la justice et du développement (PJD) est «  désastreux  ». Son parti propose un nouveau management au peuple marocain.

« Les gouvernements qui se sont succédé après la Constitution de 2011 ont plié l’échine devant certaines réformes imposées par les exigences de la mondialisation, sans les construire en fonction des particularités et des contraintes de la réalité marocaine », a déclaré Abdellatif Ouahbi lors de la présentation du programme de son parti pour le prochain quinquennat. Selon lui, les politiques menées par les gouvernements Benkirane et El Othmani n’étaient pas fondées sur un programme de développement, mais ils ont opté pour des politiques de gestion sectorielle dénuées d’une conception globale. « Les bilans des gouvernements Benkirane et El Othmani sont « désastreux à tous les niveaux », a estimé le patron de ce parti de l’opposition.

À lire : Maroc : le PAM se voit en vainqueur des élections

Lors de son intervention, il a également abordé la pandémie de Covid-19. Selon Abdellatif Ouahbi, la crise du Covid a montré la profondeur des déséquilibres de l’économie marocaine qui perdurent ». « Les gouvernements Benkirane et El Othmani ont été incapables de juguler », a-t-il noté. Les élections communales et législatives s’approchant, il est persuadé que les partis politiques sauront présenter des programmes, des visions et proposer des solutions à même de redresser l’économie marocaine. Il parle de solutions « réalistes, efficaces et profondément en adéquation avec notre particularité historique ». En ce qui concerne son parti, le PAM a élaboré un programme axé sur les secteurs sociaux de base, la santé, l’éducation et le logement.

Sujets associés : Elections - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Abdellatif Ouahbi

Aller plus loin

Élections au Maroc : vers une alliance entre le PJD et le PAM ?

Dans la perspective des prochaines élections, le Parti de la justice et du développement (PJD)et le Parti authenticité et modernité (PAM) ont tenu, samedi 24 juillet au siège...

Maroc : les élections professionnelles entachées de corruption selon le PAM

Le Parti authenticité et modernité(PAM) a condamné l’achat de conscience, la corruption et l’utilisation des moyens de l’État observés lors des élections des membres des...

Quand le PJD s’approprie des réalisations royales

En quête d’un troisième mandat à la tête du gouvernement, le parti de la Justice et du développement (PJD) s’approprie des projets royaux dont le train à grande vitesse (TGV)...

Maroc : le PAM se voit en vainqueur des élections

Le Parti authenticité et modernité (PAM) est sûr de remporter les prochaines élections. C’est ce qu’a affirmé son Secrétaire général, Abdellatif Ouahbi, lors de son passage...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Maroc : Ouahbi veut une régularisation sans délai du mariage coutumier

Face aux demandes appelant à une prolongation du délai accordé pour la régularisation du mariage coutumier, le ministre de la Justice a opposé un refus catégorique.

Pourquoi le PJD s’oppose-t-il à l’encradrement des dons ?

Le Parti de la justice et du développement (PJD) n’adhère pas au projet de loi relatif aux appels à la générosité publique et a choisi de s’abstenir lors de son adoption en commission à la première Chambre.

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.