Des plages privatisées dans le nord du Maroc

4 juillet 2024 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

L’occupation anarchique du domaine maritime par des unités hôtelières et des résidences de luxe dans la préfecture de M’diq-Fnideq empêche les estivants d’avoir accès à ces espaces et d’en profiter librement.

Les plages de Restinga et Marina Smir, libres d’accès au public il y a quelques années, sont désormais occupés par des unités hôtelières et des résidences de luxe appartenant à des lobbies influents qui ont recruté des agents de sécurité privés pour empêcher les estivants d’accéder à ces espaces.

À lire : Maroc : une plage devient payante, et ça fait polémique

D’autres lobbies avaient également tenté de s’installer sur plusieurs plages de Oued Esmér, font savoir des organisations de la société civile, appelant les autorités compétentes à prendre des mesures urgentes et fermes pour mettre fin à ce chaos et permettre au public d’accéder aux plages.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Environnement - Maritime - Fnideq

Aller plus loin

Au Maroc, une plage, privatisée par un hôtel, interdite aux vacanciers

Les habitants de la commune de Sahel dans la province de Larache subissent de la discrimination. La gendarmerie royale et les autorités locales les empêchent d’accéder à la...

Maroc : une plage devient payante, et ça fait polémique

La commune de Beni Ensar est critiquée pour avoir rendu l’accès à ses plages payant. Les estivants appellent le gouverneur de la province de Nador à intervenir.

Agadir : la plage fait le ménage pour l’été

Les vacanciers, notamment les MRE, peuvent de nouveau profiter pleinement de la plage d’Agadir suite à la multiplication des interventions des autorités pour faire respecter la...

Maroc : les plages à éviter cet été

Le ministère de la Transition énergétique et du développement durable a récemment publié la liste des plages classées non conformes à la baignade pour la saison estivale qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la...

Le Maroc envahi par les chiens interdits

Alors que la loi relative à « la prévention et la protection des personnes contre les dangers des chiens », interdit la possession, la domestication, l’achat, la vente et l’élevage de chiens classés comme dangereux, nombreux sont les jeunes qui...

Maroc : voici les plages à éviter cette année

Dans son rapport sur la qualité des eaux de baignade, présenté vendredi à Rabat, le ministère de la Transition énergétique et du développement durable a indiqué que 22 plages ne respectent pas les normes environnementales requises.

Maroc : mise en garde contre les constructions illégales

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté des clarifications au sujet des démolitions dans les zones côtières.

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...

Maroc : des coupures d’eau envisagées

Alors que le Maroc subit actuellement sa sixième année de sécheresse consécutive, le gouvernement envisage de prendre des décisions radicales pour rationaliser l’eau potable.