Bientôt du poisson brésilien sur le marché marocain

10 février 2020 - 09h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le Brésil compte bientôt exporter du poisson au Maroc. C’est l’essentiel à retenir d’un communiqué du ministère brésilien de l’Agriculture, de l’élevage et de l’approvisionnement.

"Le Maroc a reconnu, jeudi 6 février, le certificat sanitaire international présenté par le Brésil pour l’exportation de poisson", précise le communiqué.

"Le Maroc a importé l’équivalent de 240 millions de dollars de poisson du monde entier, l’année dernière. Le Brésil pourrait faire partie de ce marché", a déclaré le secrétaire brésilien à l’Aquaculture et la pêche, Jorge Seif Junior.

Selon ses dires, le ministère brésilien de l’Agriculture cherche de nouveaux marchés, car la production de poisson augmente chaque année dans le pays, et le Maroc est particulièrement intéressé par les calmars et les crevettes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Brésil - Alimentation

Aller plus loin

Halal : le Brésil cible le marché marocain

Le Brésil a annoncé la signature très prochaine des accords commerciaux avec plusieurs pays musulmans dont le Maroc, pour augmenter ses exportations de produits agricoles vers...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

« Ain Ifrane » vendue

La société Mutandis vient de conclure un contrat de cession avec la Société des Boissons du Maroc (SBM), en vue de l’acquisition de « Ain Ifrane ». Montant de la transaction : 380 millions de dirhams.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Pénurie de lait : les Marocains prennent d’assaut les magasins

Pour contrer la ruée des Marocains vers le lait, plusieurs supermarchés ont décidé de limiter sa vente. Une mesure censée éviter des ruptures de stock.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.