Port du voile : Bella Hadid critique la France

24 février 2022 - 08h40 - France - Ecrit par : S.A

La top-modèle américaine Bella Hadid appelle la France, l’Inde, le Québec, la Belgique et tous les autres pays du monde qui sont discriminatoires envers les femmes musulmanes, à repenser leur politique.

Dans bon nombre de pays comme la France, l’Inde, le Québec, la Belgique, il ne fait pas bon d’être une musulmane voilée. Les discriminations envers ces femmes sont légion. Le mannequin américain Bella Hadid exprime sa solidarité avec elles en affichant son look du défilé de mode de la marque Proenza Schouler lors de Fashion Week de New York. Elle a enfilé une tenue à capuche entièrement noire. Bella a également partagé l’histoire de Hoda, une jeune fille qui a été attaquée à cause de son hijab.

À lire : France : les « Hijabeuses » manifestent contre l’interdiction du port du voile en compétition

Dans différentes posts sur Instagram, elle a expliqué comment les projets de loi anti-hijab qui sont en train d’être adoptés ou qui ont déjà été adoptés traduisent non seulement « l’islamophobie », mais aussi la misogynie profondément enracinée qui pousse les hommes à penser qu’ils peuvent dire à une femme, en 2022, ce qu’elle peut ou ne peut pas porter. « Bien que différentes formes de hijab et de couvre-chefs commencent à faire leur apparition dans la mode, souvenons-nous encore de la lutte quotidienne, des abus et de la discrimination auxquels les femmes musulmanes sont régulièrement confrontées en raison de leur foi », a-t-elle dit.

À lire : Halima Aden, première mannequin afro-américaine voilée renonce aux défilés de mode

Le mannequin américain d’origine hollandaise-palestinienne dit avoir vu de ses propres yeux la discrimination à laquelle les personnes de couleur (POC) et les musulmans sont régulièrement confrontés dans la mode. « Je sais que beaucoup de mes sœurs musulmanes ont été confrontées à des projections injustes des autres. C’est biaisé, préjudiciable et carrément raciste », affirme-t-elle. Le mannequin de 25 ans exhorte par ailleurs « la France, l’Inde, le Québec, la Belgique et tous les autres pays du monde qui sont discriminatoires envers les femmes musulmanes, à repenser les décisions » qu’ils ont déjà prises ou prendront à l’avenir concernant « un corps qui n’est pas » le leur.

À lire : Le mannequin marocain Maria Idrissi voilée dans la dernière pub pour H&M

Selon elle, ce n’est pas le travail des dirigeants de dire aux femmes ce qu’elles doivent ou ne doivent pas porter, surtout quand il s’agit de foi et de sécurité. « Les hijabeuses en France ne sont pas autorisées à porter leur hijab à l’école, jouer, faire du sport, nager, même sur leurs photos d’identité. On ne peut pas être fonctionnaire ou travailler dans les hôpitaux avec un hijab. Pour obtenir un stage, la plupart des universités diront, la seule façon d’en obtenir un est d’enlever le hijab. C’est ridicule et cela montre vraiment à quel point le monde est islamophobe sans même le reconnaître », a dénoncé Bella.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Inde - Voile islamique

Aller plus loin

Halima Aden, première mannequin afro-américaine voilée renonce aux défilés de mode

Halima Aden, 23 ans, première mannequin afro-américaine voilée a décidé de ne plus participer aux défilés de mode pour des raisons religieuses.

France : interdiction de porter le voile avec la robe d’avocat

La justice française a confirmé, mercredi, l’interdiction faite aux avocats de porter le voile et d’autres symboles religieux au palais de justice de Lille.

« Le voile sera interdit en France », affirme Marine Le Pen

Si elle est élue, Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national (RN), mettra fin au port du voile dans l’espace public en France. Elle donnera ainsi, selon elle,...

France : le voile dans le sport divise le gouvernement

La position d’Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes sur le port du voile dans le sport, qui est un soutien au collectif...

Ces articles devraient vous intéresser :

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Amel, nouvelle chroniqueuse voilée sur TPMP, ne fait pas l’unanimité

Amel, la nouvelle chroniqueuse voilée de l’émission « Touche Pas mon Poste » de Cyril Hanouna, qui a fait sa première apparition lundi, divise les téléspectateurs.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Le hijab sur la pelouse : la Marocaine Nouhaila Benzina fait réagir la planète football

Le prédicateur marocain Ahmed Raissouni a pris la défense de la défenseure marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter le voile lors d’une coupe du monde féminine. Elle est la cible des extrémistes.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.