Le port de Motril relié à Tanger

4 mars 2021 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le port de Motril reprend ce mois-ci deux liaisons et lance une nouvelle ligne de fret avec le Maroc, après un an de suspension pour raison de crise sanitaire. Il s’agit de la liaison avec Melilla, qui reprend ce vendredi avec la compagnie maritime FRS et l’exploitation, dès la fin de ce mois, d’une nouvelle ligne de voyageurs avec Melilla, qui sera assurée par la compagnie Balearia.

La liaison Motril – Melilla va reprendre ce vendredi 5 mars, après un an de suspension. Elle sera assurée par le navire Tarifa Jet de la compagnie maritime FRS, les vendredi, dimanche et lundi. Il s’agit d’un ferry rapide, d’une capacité de 777 passagers et 175 véhicules, qui reliera les deux ports en quatre heures et demie.

Le port de Motril lance également ce mois, une ligne de fret avec Tanger qui sera opérée par la compagnie maritime Morocco Cruise Line avec un navire d’une capacité de plus de 120 unités de fret (remorques et camions complets) et 53 chauffeurs (passagers) qui voyagent avec leurs remorques ou semi-remorques.

Le navire Hypatia de Alejandría de la compagnie maritime Balearia, un ferry d’une longueur de 186,5 mètres et d’une capacité de 880 personnes et 166 véhicules, assurera pour sa part, la connexion avec Melilla qui démarre le 1ᵉʳ avril 2021 pour une durée d’un an. Le port de Motril a signé en janvier, le contrat de liaison avec le ministère des Transports de Melilla.

Pour le directeur du port, José García Fuentes, « ces liaisons qui reprennent, représentent 30 % du volume d’affaires du port qui a connu une année économique difficile ». Il se réjouit par ailleurs de la hausse de 60 % du trafic de fret enregistrée au début de l’année, faisant du port de Motril « le deuxième port d’Espagne qui a traité le plus de marchandises ». José García Fuentes espère aussi la réouverture des frontières marocaines pour reprendre les liaisons avec Tanger, opérées par FRS, et avec Nador et Al Hoceima, assurées par la compagnie maritime Armas.

Sujets associés : Nador - Tanger - Melilla - Al Hoceima - Motril - FRS - Liaison maritime - Morocco Cruise Line - MRE

Aller plus loin

MRE : le port de Motril pourrait reprendre ses liaisons maritimes avec le Maroc ce week-end

Le port de Motril (région de Granada) pourrait rétablir le trafic maritime de passagers avec le Maroc ce week-end, avec la reprise des liaisons vers Nador et Al Hoceima.

Morocco Cruise Line lance bientôt la liaison Motril-Tanger Med

Morocco Cruise Line a annoncé le lancement imminent de sa liaison entre le port de Motril en Espagne et celui de Tanger Med au Maroc. À court terme, elle entend également relier...

FRS reprend la liaison Melilla - Motril le 5 mars

La compagnie maritime FRS va reprendre la liaison Melilla – Motril le vendredi 5 mars. Le navire Tarifa Jet, un ferry rapide, assurera cette liaison entre les deux ports, les...

Le port de Motril attend impatiemment les MRE

Le port de Motril espère rapidement retrouver sa situation d’avant la pandémie, avec de longues files de voitures attendant d’embarquer sur des ferries, après l’annonce de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

Les dépôts bancaires des MRE dépassent les 190 MMDH

À fin juin dernier les dépôts bancaires se sont accrus de 3,9 % s’établissant à 1 085,2 milliards de DH, selon les dernières statistiques monétaires publiées par Bank Al-Maghrib.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Marhaba 2022 : le gouvernement interpellé sur les souffrances des MRE

La hausse des prix des billets d’avion et les tests PCR compliquent voire constituent un frein au retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc. La députée du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Imane Lamaoui, appelle le gouvernement à...

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Le Maroc et l’Espagne se concertent pour l’Opération Marhaba (MRE)

La réunion de la Commission mixte hispano-marocaine s’est tenue ce mercredi au siège du ministère de l’Intérieur en vue de coordonner l’Opération Passage du Détroit 2023 (OPE-23) ou Marhaba 2023 entre l’Espagne et le Maroc.

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

Les transferts des MRE en légère hausse à fin mai

À fin mai dernier, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont transféré environ 38,31 milliards de dirhams (MMDH) contre 36,47 MMDH à la même période en 2021, selon l’Office des changes.

Les joueurs binationaux, une fierté et une force pour le Maroc

Le Maroc doit en grande partie son parcours historique à la coupe du monde au Qatar à ses joueurs binationaux comme Achraf Hakimi, Hakim Ziyech, Sofyan Amrabat, Noussair Mazraoui, Abdessamad Ezzalzouli, Bilal El Khannouss, Sofiane Boufal, etc., qui ont...