Recherche

Maroc : appel à la suppression des primes accordées aux ministres du gouvernement El Othmani

© Copyright : DR

20 septembre 2021 - 16h40 - Société - Par: S.A

Au Maroc, la société civile fustige l’octroi de l’indemnité de départ et de la pension de retraite que percevront Saâdeddine El Othmani, chef du gouvernement sortant, les ministres et les secrétaires d’État. Elle appelle à leur suppression pure et simple.

Comme indemnité de départ, El Othmani percevra un chèque de 700 000 DH, chaque ministre du gouvernement sortant 600 000 DH, et chaque secrétaire d’État 500 000 DH. Cette indemnité dépasse 10 fois le salaire forfaitaire global de chaque bénéficiaire. Outre l’indemnité de départ, les membres du gouvernement auront droit, durant toute leur vie, à une pension de retraite : 48 000 DH pour l’ancien chef de l’exécutif, 39 000 DH pour les ministres et 30 000 DH pour les secrétaires d’État. Au cas où l’un des bénéficiaires décéderait, la moitié de cette pension sera automatiquement versée aux ayants droit.

À lire : Voici combien vont toucher les ministres du gouvernement El Othmani

L’octroi de ces primes et de cette pension n’est pas du goût de l’association marocaine de protection des biens publics qui exige leur suppression pure et simple, rapporte Al Akhbar. Elle s’insurge contre le fait que les ministres soient grassement rétribués. Sur les réseaux sociaux, certains citoyens estiment qu’il est inadmissible que « d’anciens ministres continuent de percevoir une retraite à vie pouvant aller jusqu’à 39 000 DH par mois, alors qu’ils n’ont jamais cotisé pour quelque régime de retraite que ce soit ». L’association marocaine de protection des biens publics qualifie les indemnités et pension de retraite de rente politique et appelle à mettre fin à la dilapidation des deniers publics.

Mots clés: Saâdeddine El Othmani , Loi de finances (PLF 2022 Maroc)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact