Recherche

Prison ferme pour la mafia des médicaments de Fès

© Copyright : DR

24 octobre 2020 - 21h00 - Société

Quatre ans de prison ferme pour l’infirmier-anesthésiste et le représentant d’une société pharmaceutique, impliqués dans le détournement de médicaments et de dispositifs médicaux au CHU de Fès. Le verdict est enfin tombé à la chambre criminelle près la Cour d’appel.

Principal maillon ayant permis de remonter la filière criminelle, le représentant de la société a été condamné à 1 année de prison ferme assortie d’une amende. Son principal associé, l’infirmier de l’hôpital, a quant à lui écopé d’une peine de 3 ans d’emprisonnement, indique le site Aljarida24.

Au total, 13 prévenus ont été interpellés dans cette affaire, dont des médecins du secteur libéral et des infirmiers au centre hospitalier de Fès. La décision de non-lieu, rendue en première instance en faveur de 8 infirmiers et 2 médecins, a été rejetée par la Cour d’appel. Les prévenus ont été amenés à verser une caution. L’administration de l’hôpital, partie civile dans cette affaire, a été déboutée.

Cette affaire fait suite à une plainte anonyme qui avait permis de démanteler un réseau criminel spécialisé dans le détournement de médicaments et de dispositifs médicaux du CHU de Fès. La bande était composée de personnel de l’hôpital et de médecins privés de Fès, Meknès et Beni Mellal.

Mots clés: Escroquerie , Fès , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact