Report du procès de Saïd Radi pour tentative de meurtre sur son frère

29 octobre 2021 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le tribunal de première instance de Sidi Slimane a décidé de reporter au 22 décembre le procès de Saïd Radi, président de la commune, également membre de la chambre agricole de la région Rabat-Salé-Kenitra, accusé d’avoir tenté d’assassiner son frère, l’ancien député Driss lors des dernières élections.

Saïd Radi et deux autres hommes politiques de Sidi Slimane sont poursuivis pour agression et tentative d’assassinat dans le cadre du procès reporté au 22 décembre, rapporte Al Akhbar. Ce procès fait suite à la plainte déposée par l’ancien député Driss Radi et ancien leader de l’Union constitutionnelle (UC) contre son frère Saïd qu’il accuse de tentative de meurtre avec sa voiture durant les derniers jours de la campagne électorale relative aux dernières élections.

À lire : Sidi Slimane : la gendarmerie enquête sur la tentative de meurtre d’un député

Le plaignant a déclaré qu’alors qu’il conduisait sa voiture, il a été percuté par un autre véhicule où se trouvait son frère. Des accusations rejetées par Saïd Radi qui estime que son « frère était jaloux de sa popularité dans la commune de Ksiba où il était candidat avec son fils Noureddine ». C’est ce qui justifierait le fait qu’il soit descendu dans cette circonscription, entouré de 22 “videurs” de grands gabarits. Il était donc normal que ces individus étrangers à la région soient repoussés par les membres de la tribu, a-t-il poursuivi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Procès - Kenitra - Salé - Homicide - Sidi Slimane - Driss Radi

Aller plus loin

Sidi Slimane : la gendarmerie enquête sur la tentative de meurtre d’un député

La gendarmerie royale d’El Ksiba dans la province de Sidi Slimane enquête sur la tentative de meurtre de l’ancien député Driss Radi et ancien leader de l’Union constitutionnelle...

Fès : reprise du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

Le procès du PJDiste Abdelali Hamieddine, poursuivi pour complicité dans le meurtre en 1993, d’un jeune étudiant de gauche Benaissa Aït El Jid, reprend ce 23 novembre à la Cour...

El Hajeb : elle poignarde à mort son amant par jalousie

Une soirée bien arrosée entre amis s’est achevée par un meurtre commis par une jeune femme âgée d’une vingtaine d’années. La victime aurait tenté de séduire une autre femme,...

Elle tue son mari, avec son amant, car il a refusé le divorce

La Chambre pénale de la cour d’appel de Rabat a condamné mardi soir, deux amants à la prison à perpétuité. L’accusée principale, après avoir essayé d’obtenir sans y parvenir le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).