Projet touristique Bahreïni de 600 millions de dolars

18 janvier 2007 - 00h11 - Economie - Ecrit par : L.A

Un groupe bahreïni a donné mercredi le coup d’envoi de la construction d’un complexe touristique au Cap Malabata, à Tanger pour un montant de 600 millions de dollars.

Gulf Finance House, une des principales banques islamiques du Golfe et du Proche-Orient, entend également investir 800 millions de dollars pour la construction d’un "grand village équestre" en 2007 à Marrakech, une des principales destinations touristiques du royaume.

Le premier coup de pioche à Cap Malabata a été donné mercredi. Le complexe de Cap malabata, qui s’etendra sur une superficie de 127 hectares surplombant le détroit de Gibraltar, sera doté d’un palais des congrès, d’un parcours de golf ainsi que d’hôtels, villas, immeubles et centres commerciaux.

Son architecture mariera l’art arabo-mauresque, l’habitat moderne et la préservation de l’environnement.

Le Bahrein est le troisième pays du Golfe à investir dans de grands projets au Maroc, après le Koweït et les Emirats arabes unis qui ont annoncé en 2006 des investissements de 15 milliards de dollars dans les secteurs du tourisme et de l’immobilier.

La Banque bahreïnie GFH, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,2 milliard de dollars en 2006, a investi la même année quelque 18 milliards de dollars dans des projets touristiques dans des pays arabes et européens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Investissement - Tanger - Bahreïn - Malabata

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme marocain bat des records

L’année 2023 a vu repartir à la hausse la fréquentation touristique au Maroc. Une embellie pour le tourisme marocain après les trois années noires qu’elle a connues à cause de la pandémie de Covid-19.

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.