Les promoteurs espagnols s’attaquent à l’immobilier marocain

20 novembre 2007 - 08h10 - Ecrit par : A.S

En Espagne, le secteur immobilier est en pleine crise. Et plus particulièrement sur la Costa Del Sol, région qui a fait les beaux jours des promoteurs espagnols. Sur les neuf premiers mois de 2007, le nombre de demandes de construction sur la région de Malaga a régressé de 40% par rapport à la même période l’an dernier.

En chiffres nets, cela se traduit par 16.000 appartements (l’équivalent d’une petite bourgade comme Asilah) de moins à construire. Selon des statistiques du Collège des architectes de la région, qui vise les demandes de construction, les zones les plus touchées sont Torremolinos et Estepona qui affichent une baisse de 80% en matière de demande de construction. La tendance est la même à Malaga, mais avec des effets moindres. Les raisons : un foncier saturé et un pouvoir d’achat en chute par rapport à la hausse de l’euro.

Aussi, la solution qui reste aux promoteurs espagnols c’est « d’aller voir ailleurs » et de prospecter de nouveaux marchés. Et c’est au Maroc, plus précisément dans la région du nord, que ces derniers ont retrouvé un nouveau souffle. En effet, le secteur immobilier est en pleine expansion, boosté par les nombreux chantiers structurants lancés à l’échelle du Royaume. Le nombre d’autorisations de construction a atteint la barre des 21.000 contre 6.000 deux ans plus tôt. Selon l’Agence urbaine de Tanger, cette dynamique est à imputer au projet du port de TangerMed qui offre des perspectives de développement très importantes.

Déjà, de grands groupes immobiliers ont investi le secteur au Maroc. C’est le cas de Fadesa-Martinsa, qui bien avant que le vent ne tourne en Espagne a joué cette carte. Idem pour Mixta Africa, entreprise lancée par Renta Corporation, dont le segment d’activité est la construction de logements, quasiment à prix coûtant. Urbas et le Groupe Salamanca, deux autres importants opérateurs, ont également lancé de gros chantiers dans la région.

Cette embellie pousse l’antenne régionale de la Fédération marocaine des BTP a mettre en place des cycles de formation dans les métiers du bâtiment afin d’assurer une main-d’œuvre de haut niveau. Mais cette situation engendre de grosses inquiétudes du côté espagnol où les emplois dans le BTP ont tendance à se réduire comme une peau de chagrin. Plusieurs fois, la sonnette d’alarme a été tirée. Selon des chiffres officiels, l’endettement des promoteurs immobiliers espagnols a atteint en 2006 plus de 250 milliards d’euros.

Force de vente

En période de crise, tous les arguments sont bons pour vendre un appartement. En Espagne si, il y a quelques années, les logements étaient vendus sur plan ; aujourd’hui, les acheteurs préfèrent constater de visu le produit. Aussi, pour décider le client à franchir le cap, des cadeaux sont offerts à l’achat d’un bien immobilier. Certains promoteurs n’hésitent pas à équiper entièrement la maison avec du mobilier issu du commerce équitable. Mais les prix restent tellement élevés que les acquéreurs préfèrent acheter sous des cieux plus cléments, enchérissant l’offre sur place. C’est le cas du Maroc où les prix de l’immobilier ont atteint des sommets vertigineux.

L’Economiste - Ali Abjiou

Tags : Immobilier - Espagne - Investissement - BTP

Nous vous recommandons

L’Algérie refuse à l’Espagne de revendre son gaz au Maroc

Le groupe énergétique espagnol, Naturgy, a assuré que les travaux de renforcement de la capacité du Medgaz, le gazoduc reliant directement l’Espagne à l’Algérie, seront achevés d’ici la fin de l’année, soulignant que ce gaz sera exclusivement destiné au marché...

Un expert appelle le Maroc à rouvrir ses frontières

Se basant sur certaines données, Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, a appelé à la réouverture des frontières marocaines restées fermées juqu’au 31 janvier 2022 en raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus...

Voici les marques de thé les plus appréciées des Marocains

Au Maroc, quelque 400 marques de thé sont commercialisées par une centaine d’opérateurs. Les plus importants sont «  Sebaa  » et la Marocaine des thés «  Sultan  ».

Amiens : le meurtrier de Salma Laaziri ne sera pas jugé

La contre-expertise psychiatrique a conclu en « l’irresponsabilité » de Mike Razafimahatratra, un jeune étudiant réunionnais d’origine malgache accusé d’avoir assassiné de sang-froid sa petite amie, Salma Laaziri, une étudiante d’origine marocaine dans un...

Le Maroc pourrait ouvrir partiellement les frontières avec l’Espagne

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annoncé lundi la réouverture prochaine des frontières aériennes, « à condition que toutes les garanties nécessaires soient données » pour préserver la santé des voyageurs et des Marocains contre le...

TGV Casablanca-Agadir : les études déjà achevées

La ligne de train à grande vitesse reliant Casablanca à Agadir coûtera plus de 75 milliards de dirhams, a affirmé le ministre du Transport et de la Logistique.

Aéroport de Marrakech : 120 vols à gérer avant dimanche, entre le Maroc et la France

C’est un remue-ménage à l’aéroport de Marrakech. Il faudra gérer 120 vols avant dimanche prochain à 23H59, l’heure à laquelle il n’y aura plus de vols entre le Maroc et la France. Marrakech étant la principale destination des touristes français, les...

Maroc : des compagnies d’assurance arnaquées

Des experts sont accusés d’être trempés dans la falsification de dossiers d’indemnisation d’accidents de la circulation suite à une enquête menée par plusieurs compagnies d’assurance.

Gaz naturel : le Maroc compte atteindre l’autosuffisance d’ici 2050

Le Maroc vise l’autosuffisance en gaz naturel à l’horizon 2050. Dans ce sens, une feuille de route a été adoptée ce jeudi dans le cadre de la stratégie énergétique nationale.

Halilhodzic menace de démissionner

Le sélectionneur de l’équipe marocaine de football est très remonté contre Hakim Ziyech, et l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse. Vahid Halilhodzic a expliqué aux médias les raisons de l’absence de Hakim Ziyech et invite la Fédération royale...