« Les intérêts marocains » avant la question palestinienne

2 février 2021 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël continue de susciter de vives réaction chez certains Marocains ou islamistes défenseurs de la cause palestinienne. Kader Abderrahim, auteur de Géopolitique du Maroc, martèle qu’«  on ne peut pas faire passer la question palestinienne devant les intérêts nationaux marocains ».

« Pour le moment, nous n’avons même pas de contestation d’ampleur de la normalisation des relations avec Israël, ni au Maroc ni ailleurs dans le monde arabe. Il y a certes eu des manifestations, mais elles ont été vite interdites », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Sputnik. Le spécialiste du Maghreb ne croit pas que ce soit le prétexte ou la raison qu’une partie des islamistes du PJD pourraient invoquer pour contester les choix qui sont faits dans la reconnaissance d’Israël.

Aux yeux de M. Abderrahim, cette normalisation n’est pas une révolution pour le Maroc. D’autant qu’il y a déjà eu des relations diplomatiques entre les deux pays après les accords d’Oslo. Ces accords avaient été rompus après les opérations israéliennes contre Gaza. De plus, la communauté juive présente dans le royaume depuis l’Antiquité, est la plus importante d’Afrique du Nord.

« Les islamistes du PJD qui, au Maroc, contestent cette normalisation le font essentiellement pour des raisons électoralistes, afin de ne pas être coupés de leur électorat toujours favorable à la cause palestinienne, les élections législatives se profilant au mois de juin cette année, a expliqué le spécialiste du Maghreb. Et de rappeler que les islamistes qui ont remporté par deux fois les élections législatives, « étaient jusqu’à présent populaires ».

Il a par ailleurs, rappelé que le Premier ministre Saâdeddine El Othmani « a toujours été foncièrement contre ce processus » mais, a tout de même approuvé officiellement l’accord de normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. S’il a fini par accepter, c’est parce que cet accord contient une avancée majeure pour le royaume. Il s’agit de la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara. De quoi privilégier un intérêt national au détriment de la défense de la cause palestinienne. « Concernant le Sahara, le débat diffère même s’il est connexe. C’est une cause cruciale pour les Marocains. Là encore, on ne peut pas faire passer la question palestinienne devant les intérêts nationaux marocains », martèle le géopolitologue.

Sujets associés : Diplomatie - Israël - Palestine - Normalisation Maroc Israël - Relations Maroc Israël

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : les islamistes du PJD réagissent à la normalisation des relations avec Israël

Même si le Maroc améliore ses relations avec Israël, le Royaume continuera de soutenir la cause palestinienne. C’est la déclaration du secrétaire général du Parti justice et...

Normalisation avec Israël : un chercheur évoque le risque pris par Mohammed VI

La reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara en échange de la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël continue de susciter des réactions....

Relations Rabat et Tel Aviv : une reconnexion et non une normalisation

La nouvelle dynamique des relations entre le Maroc et Israël ne devrait nullement être qualifiée de normalisation, selon Omar Hilale. L’ambassadeur représentant permanent du...

Rabat interdit une manifestation contre la normalisation avec Israël

Une manifestation contre la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël qui devait se tenir devant le siège du Parlement à Rabat a été interdite par les...

Nous vous recommandons

Diplomatie

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir saboter le sommet de la Ligue arabe

L’Algérie, qui accueille le sommet arabe prévu les 1ᵉʳ et 2 novembre, a accusé vendredi le Maroc de tenter de saboter l’événement.

Maroc-Israël : vers la signature de plusieurs accords militaires

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz entame dès ce mardi, une visite officielle de deux jours au Maroc. Il est question de la signature de plusieurs accords militaires devant renforcer la coopération sécuritaire avec le royaume.

Réaction de l’Iran suite à la rupture des relations entre le Maroc et l’Algérie

L’Iran a, à travers son ambassadeur en Algérie, Hosein Mushaalyi Zadah, réagi à la décision d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec Rabat. Il soutient cette décision.

Crise Maroc-Algérie : « la France peut débloquer la situation »

Alors que l’Algérie refuse toute médiation arabe susceptible de mettre fin aux tensions avec le Maroc, Noureddine Boukrouh, ex-ministre algérien, par ailleurs analyste politique et auteur, estime que la France pourrait jouer un rôle déterminant pour...

Le roi Mohammed VI à Dakar

Contrairement aux rumeurs qui circulent, le roi Mohammed VI n’a pas annulé son voyage au Dakar après avoir souffert d’une grippe. Annoncée depuis des semaines, cette visite officielle aura bel et bien lieu.

Israël

Des Israeliens pour relancer le tourisme marocain

Le tourisme en provenance d’Israël participera, lui aussi, à la relance du tourisme marocain. Bon nombre de touristes israéliens sont attendus au Maroc, où ils célèbreront le Pessa’h, l’une des fêtes majeures de pèlerinage du judaïsme.

Achraf Hakimi mal accueilli par les Israéliens

L’international marocain Achraf Hakimi a été sifflé et hué par certains supporters israéliens dimanche, lors du Trophée des champions disputé à Tel-Aviv (Israël).

Le Maroc extrade deux criminels vers Israël

En l’absence de relations diplomatiques entre les deux pays, le Maroc va procéder à l’extradition de deux criminels israéliens via l’Espagne. Les deux mis en cause sont poursuivis dans le cadre de "l’Affaire 512".

Royal Air Maroc : la situation sanitaire retarde les vols vers Israël

Alors que Royal Air Maroc (RAM) a nommé son représentant en Israël, il n’y a toujours pas de visibilité sur la date de lancement de ses vols entre le Maroc et l’État hébreu. Et pour cause, la situation sanitaire.

Sahara : un parfum de victoire pour le Maroc

Le Maroc est proche de la victoire au Sahara, en obtenant le soutien d’Israël au plan d’autonomie après celui de l’Espagne, indique un célèbre journal britannique.

Palestine

Les manifestations pour la Palestine interdites en France

En France toute manifestation de soutien à la cause palestinienne est interdite. C’est une décision qui émane du ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Le Maroc condamne « l’assaut de l’esplanade de la mosquée Al Aqsa par un ministre israélien »

Le Maroc se joint à la liste des pays qui, depuis mardi, condamnent vivement la visite sur l’esplanade de la mosquée Al Aqsa, du nouveau ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir.

L’exhibition du drapeau israélien à la frontière maroco-algérienne soulève de vives polémiques

Des entrepreneurs israéliens ont exhibé des drapeaux israélien et marocain au niveau de la frontière maroco-algérienne, soulevant ainsi de vives polémiques. Le Parti de la justice et du développement (PJD) a répondu à ce qu’il a qualifié de «...

Abdessamad Ezzalzouli s’attire la foudre des Israéliens

L’international marocain Abdessamad Ezzalzouli a, à travers une publication sur Instagram, réagi à l’incursion des forces israéliennes dans la mosquée Al-Aqsa. Cette publication a suscité de vives réactions de la part des médias et internautes israéliens.

La Turquie réagit à la normalisation Maroc-Israël

La ratification des accords d’Abraham par certains pays arabes est une erreur monumentale qui menace la stabilité dans la région. Pour le ministre turc des Affaires étrangères, les traités signés avec les 4 États ne font que «  cautionner l’occupation...

Normalisation Maroc Israël

La ministre marocaine du tourisme attendue en Israël

La ministre marocaine du tourisme, Nadia Fettah Alaoui, se rendra bientôt en Israël suite à l’invitation de son homologue israélienne, Orit Farkash Hacohen. Ce sera une visite de travail au cours de laquelle, les deux personnalités discuteront des...

Naftali Bennett écrit au roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a félicité Naftali Bennett pour son élection au poste de Premier ministre d’Israël. Ce dernier a, à son tour, adressé un message de reconnaissance au souverain.

Le PJD gardera le « silence » après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et développement (PJD) ne réagira pas au communiqué du Cabinet royal sur Israël, publié ce lundi. C’est l’annonce faite par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, invitant les membres et responsables du parti à se garder de tout...

Le PJD condamne le jumelage de Fès et une ville israélienne

Le parti de la justice et du développement (PJD) a dénoncé la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, notamment l’accord de jumelage, signé vendredi, entre les villes de Fès et Kfar Saba, située au nord-est de Tel Aviv.

Le Maroc au cœur d’une réunion de crise en Algérie

Les relations glaciales entre le Maroc et l’Algérie ont fait l’objet de discussions. Sous la houlette du président algérien Abdelmadjid Tebboune, une réunion s’est tenue, lundi 4 janvier 2021, en présence du Haut Conseil de sécurité.

Relations Maroc Israël

De belles perspectives dans les relations économiques entre le Maroc et Israël

La Chambre de commerce et d’industrie Maroc-Israël (CCIMI) entend faire bouger les lignes en 2022. Dans ce sens, un plan d’actions a déjà été élaboré.

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Les craintes de l’Espagne suite aux exploits diplomatiques du Maroc

Alors que le Maroc savoure ses exploits diplomatiques, l’Espagne craint de perdre son influence chez son voisin. Les relations entre la Russie et le royaume, le rapprochement avec Israël semblent ne pas plaire aux responsables ibériques.

Royal Air Maroc lancera la ligne Casablanca-Tel Aviv

Royal Air Maroc annonce le lancement prochain d’une liaison aérienne entre Casablanca et Tel Aviv dans le cadre d’un protocole de coopération (Mémorandum d’entente — MoU) qu’elle a signé avec la compagnie aérienne israélienne, EL Al.

Normalisation Maroc-Israël : Abdelilah Benkirane nie la responsabilité du PJD

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement marocain, nie toute responsabilité du Parti islamiste pour la justice et le développement (PJD) dans l’accord de normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Il affirme que c’est...