Ouverture du musée national d’art contemporain à Rabat

22 juillet 2014 - 23h23 - Culture - Ecrit par : Fouad Boumnadel

Le musée national d’art contemporain et d’art moderne de Rabat s’ouvrira enfin au public le 25 septembre prochain. C’est le premier ouvrage de ce genre à être bâti par le Maroc depuis l’indépendance. Le roi Mohammed VI assistera à la cérémonie d’inauguration et coupera le ruban inaugural.

Situé angle des avenues Moulay El Hassan et Allal Ben Abdellah, au coeur de la capitale du Royaume, le musée national d’art contemporain et d’art moderne occupe une superficie de 6813 m² et se répartit sur trois étages. La Fédération nationale des musées estime que cette structure pourrait voir l’affluence de 60.000 à 70.000 visiteurs par an.

L’architecte Karim Chakor, chargé de la conception de ce projet, s’est inspiré des bâtiments administratifs monumentaux hérités du protectorat français. Cet édifice culturel a coûté plus de 200 millions de dirhams, assurés par le Fonds Hassan II pour le développement économique et social et le ministère de la culture, maître d’ouvrage, a contribué à hauteur de 44 millions de dirhams.

"100 ans de création"

Les responsables du musée s’activent pour réussir l’exposition inaugurale intitulée "100 ans de création". Pendant 12 mois, cette exposition retracera l’histoire de l’art marocain de 1914 à 2014, à travers plus de 300 œuvres exposées par ordre chronologique. Très attendue par les Marocains, l’ouverture du musée national d’art contemporain et d’art moderne de Rabat était prévue pour 2011. Les travaux de construction avaient démarré il y a près de 10 ans, en 2005.

L’inauguration de cette institution culturelle s’inscrit dans le plan du gouvernement ayant pour objectif de renforcer et enrichir l’infrastructure culturelle du Royaume, souffrant d’un réelle déficit en la matière. Le Musée sera un espace d’échange entre artistes nationaux et étrangers, ainsi qu’un lieu d’apprentissage et de culture pour le grand public. Il abritera également des manifestations et des événements culturels pour intégrer le Royaume dans la dynamique internationale de la création artistique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Rabat - Musée - Ministère de la Culture

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

Aid al Adha : 1 434 personnes graciées par le roi Mohammed VI

À l’occasion de à l’occasion de l’Aïd Al Adha, célébrée ce jeudi 29 juin au Maroc, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 434 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.

Décès de Khadija Assad : le roi Mohammed VI adresse un message à la famille

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad, décédée la nuit dernière des suites d’une longue maladie.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».