Rabat : la police disperse une manifestation de soutien aux journalistes Radi et Raïssouni

17 avril 2021 - 17h40 - Ecrit par : A.P

La police marocaine a dispersé vendredi à Rabat, une manifestation de jeunes qui exigeaient la libération des journalistes Omar Radi et Soulaiman Raïssouni, tous deux en détention provisoire et en grève de la faim depuis la semaine dernière.

Une vingtaine de personnes ont répondu à l’appel du Comité pour la libération des prisonniers d’opinion au Maroc, en violation de l’état d’urgence en vigueur, décrété pour limiter la propagation du coronavirus.

Ils ont été encerclés par un important contingent de policiers en uniforme et en civil, appuyés par des agents antiémeutes. À l’aide d’un mégaphone, un policier a indiqué aux manifestants qu’ils enfreignent la loi et s’exposent à des peines et amendes. Après cette sommation, ils ont été dispersés au bout de dix minutes par les forces de l’ordre qui ne leur ont pas laissé le temps de scander leurs slogans pour la liberté d’expression et la libération des deux journalistes.

C’est la deuxième fois que ce comité appelle à manifester pour la libération de Radi et Souleymane, deux journalistes qui critiquent l’action du gouvernement. La première manifestation, organisée il y a un mois, avait été aussi repoussée.

Soulaiman Raïssouni, rédacteur en chef du quotidien « Akhbar Al Yaoum » (désormais fermé), a été arrêté en mai 2020 et accusé d’abus sexuels contre un jeune homme homosexuel. Il mène depuis 8 avril, une grève de la faim et de la soif. Arrêté 29 juillet, Omar Radi quant à lui, a entamé sa grève de la faim samedi dernier. Il est accusé de viol sur un collègue et pour atteinte à la sécurité de l’État.

Des journalistes marocains ont lancé mercredi, une pétition pour appeler à leur libération, en attendant l’ouverture du procès. Elle est déjà signée par environ 200 personnes qui demandent un procès équitable, « un climat de paix favorable à la garantie des libertés » et « du droit des journalistes d’exercer pleinement leur liberté d’expression et de diffusion des informations et des idées  ».

Tags : Manifestation - Rabat - Omar Radi

Aller plus loin

Maroc : manifestations contre l’interdiction des prières de tarawih, plusieurs personnes interpellées

Des dizaines de jeunes hommes et d’adolescents ont organisé des manifestations éparses dans plusieurs villes marocaines dont Tanger, Inezgane et Fnideq pour protester contre le...

Omar Radi restera en prison

La chambre criminelle de la cour d’appel de Casablanca a rejeté une nouvelle fois, la demande de liberté provisoire du journaliste Omar Radi, accusé d’espionnage et de viol et en...

Le journaliste Souleimane Raissouni hospitalisé

Incarcéré à la prison locale d’Oukacha de Casablanca, le journaliste Souleimane Raissouni a été transféré lundi à la clinique de la prison dans un état critique, a indiqué son épouse...

Maroc : Omar Radi et Soulaiman Raïssouni en grève de la faim

Les journalistes marocains Omar Radi et Soulaiman Raïssouni ont décidé d’observer une grève de la faim de 24 heures, le 10 décembre, journée mondiale des droits de l’Homme, pour...

Nous vous recommandons

La famille de Saad, un Marocain de 13 ans, désespérément à sa recherche

Les parents de Saad, un jeune Marocain de 13 ans, porté disparu alors qu’il tentait de rejoindre Ceuta, sont désespérément à sa recherche depuis le 5 août dernier.

Né en France, on lui refuse la nationalité

Alors qu’il est né en France, un élève dont les parents sont Marocains n’a toujours pas de papiers d’identité. Une situation qui pourrait l’empêcher de passer le baccalauréat à la fin de l’année. Il continue de multiplier les appels au...

Des responsables politiques marocains en vacances en Espagne aux frais de barons de drogue

Plusieurs élus et responsables politiques marocains vivent aux frais des barons de la drogue en Espagne pendant leurs vacances dans le Sud de l’Espagne. Ces derniers mettent à leur disposition des villas et des chalets ainsi que d’autres...

Mike Pence annule son voyage au Maroc

Mike Pence, ancien vice-président des États-Unis au Maroc n’effectuera plus sa visite au Maroc prévu en ce mois de mars. Après Israël, il s’est rendu en Ukraine, où la guerre russo-ukrainienne continue de faire...

Granada : un Marocain poignarde à mort son ex-femme et se livre à la police (vidéo)

L’Espagnol d’origine marocaine qui a poignardé à mort son ex-compagne devant son domicile à Grenade, s’est livré à la police et a reconnu les faits.

Sebta : embouteillage monstre à la frontière marocaine ce dimanche

Plus d’une centaine de véhicules étaient ce dimanche à la frontière de Tarajal à Sebta pour entrer au Maroc. L’embouteillage monstre a amené les automobilistes à passer au moins deux heures à la frontière avant d’accéder dans le...

Une nouvelle mesure pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris une nouvelle mesure pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la mise en place de 155 unités dans différents consulats pour les accompagner dans la gestion de leurs...

Routiers marocains tués au Mali : l’Algérie et le Polisario pointés du doigt

Abdelilah Hifdi, président de la Fédération nationale du transport (FNT), également président du groupe CGEM à la chambre des conseillers accuse l’Algérie et le Polisario d’être derrière l’assassinat de deux chauffeurs marocains au...

Discours du roi Mohammed VI ce soir

Le roi Mohammed VI s’adressera ce vendredi soir aux Marocains à l’occasion du 68ᵉ anniversaire de la révolution du roi et du peuple.

Vers le transfert de Peugeot e-208 depuis le Maroc vers l’Espagne ?

Le groupe Stellantis a décidé de changer d’usine de production pour la version électrique de sa Peugeot produite en Slovaquie et au Maroc. La Peugeot 208 100 % électrique sera produite dans l’usine de Figueruelas à partir de...