Casablanca : sit-in pour la libération de Soulaimane Raissouni

29 mai 2021 - 06h40 - Ecrit par : J.D

La mobilisation en faveur de la libération du journaliste Soulaimane Raissouni est toujours aussi grande. Un sit-in de solidarité a été organisé jeudi, devant la prison d’Oukacha à Casablanca pour alerter sur la santé critique de l’ex-rédacteur en chef du quotidien Akhbar Al Yaoum.

Après 51 jours de grève de la faim, le journaliste Soulaimane Raissouni détenu depuis 1 an pour une affaire de viol, aurait perdu 31 kilos et son état de santé devient critique, a indiqué son épouse Kholoud Mokhtari, au cours du sit-in de solidarité qui a rassemblé la famille du journaliste et des militants des droits de l’Homme.

Scandant à l’unisson des slogans exigeant la libération immédiate de Raissouni et de Radi, tous emprisonnés dans deux affaires distinctes, les manifestants ont souligné que les deux journalistes sont détenus arbitrairement, car ils remplissent les critères pour être poursuivis en état de liberté.

« Le sit-in intervient après 50 jours de grève de la faim de Raissouni. Il est devenu faible et sans aucune force », a déclaré à Hespress, le père d’Omar Radi, avertissant que la situation « préoccupe tout le monde et nuit à l’image de l’État au cas où l’un d’eux viendrait à mourir ».

Le père d’Omar Radi a souligné dans sa déclaration que les deux journalistes « sont poursuivis de manière arbitraire dans le but de les garder en prison. Sinon comment est-il possible que les demandes de leur libération sous caution soient rejetées plus de neuf fois sans aucune explication du ministère public » s’est-il demandé.

Kholoud Mokhtari, épouse de Soulaimane s’est dite surprise de la déclaration de la Direction générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR) qui fait croire qu’elle a encouragé et incité son époux à poursuivre sa grève de la faim. Sur ce dernier point, les militants des droits de l’homme estiment qu’il est impossible que le journaliste ait été encouragé par son épouse à souffrir davantage. Ils soutiennent que Soulaimane, qui se trouve actuellement dans un état critique doit être libéré, de même que son confrère Radi.

Jeudi, la direction de la prison locale Ain Sebaa1 a affirmé que l’état de santé de Soulaimane Raissouni est rassurant, contrairement aux allégations dénuées de tout fondement véhiculées par son épouse.

Tags : Casablanca - Manifestation - Droits et Justice - Prison - Omar Radi

Aller plus loin

RSF préoccupé par l’état de santé de Soulaimane Raissouni réclame sa libération

Le verdict dans l’affaire du journaliste marocain Soulaimane Raissouni est tombé. Le Rédacteur en chef du quotidien Akhbar Al Yaoum a été condamné à cinq ans de prison assortie...

Malade, Omar Radi suspend sa grève de la faim

Le journaliste Omar Radi a suspendu vendredi sa grève de la faim entamée, il y a 21 jours, pour des raisons de santé, a annoncé sa famille.

Le militant Noureddine Aouaj écope de deux ans de prison ferme

Condamné pour « outrage aux institutions constitutionnelles, d’insultes à un corps constitué et incitation à commettre un crime », le militant Noureddine Aouaj a été condamné jeudi,...

Soulaimane Raissouni suspend sa grève de la faim

L’avocat du journaliste marocain Soulaimane Raissouni, condamné le 9 juillet dernier à cinq ans de prison pour « agression sexuelle », a indiqué son client a décidé de mettre fin à...

Nous vous recommandons

Maroc : les tablettes et ordinateurs taxés

La proposition de loi sur la taxe sur les équipements informatiques initiée par le gouvernement a été facilement votée par la chambre des représentants.

Classement FIFA : le Maroc devrait passer devant l’Algérie

Le Maroc pourrait intégrer, pour la première fois, le Top 30 mondial du classement FIFA, passant de la 35ᵉ à la 29ᵉ place. Au niveau africain, il devrait passer de la 4ᵉ à la 3ᵉ place, dépassant l’Algérie.

Moulay Hafid Elalamy fond en larmes (vidéo)

Le ministre sortant, Moulay Hafid Elalamy, a fondu en larmes vendredi lors de la cérémonie de passation des pouvoirs entre lui et les nouveaux ministres en charge de l’Industrie et du Commerce, de l’Inclusion économique, de la transition énergétique, du...

Ukraine : les passeports des étudiants marocains confisqués ?

Les universités où sont actuellement scolarisés les étudiants marocains refuseraient de rendre les passeports. Objectif  : les obliger à payer tous les frais de scolarité pour leur permettre de quitter le...

Les réserves d’or du Maroc occupent la 5ᵉ place en Afrique

Les réserves d’or marocaines sont estimées à 22,12 tonnes métriques, selon la base de données allemande Statistica.

L’Espagne maintient fermées les frontières avec le Maroc jusqu’au 15 mai

Le gouvernement espagnol a décidé de maintenir fermées pour quinze jours encore les frontières de Sebta et Melilla avec le Maroc, afin de réunir toutes les conditions de la réouverture ordonnée et progressive des postes frontières de Tarajal et Beni...

Une Marocaine perd la nationalité suisse après un divorce

Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a retiré la nationalité suisse à une Marocaine à la suite de son divorce, nationalité qu’elle avait acquise par mariage. Depuis janvier 2020, elle est privée de son passeport...

Le Covid-19 va-t-il gâcher les vacances des MRE ?

Le Maroc fait face depuis quelques semaines à une résurgence des cas du Covid-19. Le niveau de vigilance est passé du vert faible à l’orange moyen. Le gouvernement pourrait recourir à des « mesures non souhaitables », pour freiner les contaminations et...

Pour Julien Dray, le roi Mohammed VI est la personnalité de l’année 2021

L’ancien député socialiste, Julien Dray, un des fondateurs de SOS Racisme, a désigné le roi Mohammed VI comme personnalité de l’année 2021. Les actions phares du souverain motivent ce choix.

Nouveau partenariat pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) et Emirates consolident leur coopération commerciale, en signant un partenariat de partage de codes sur les vols entre Casablanca et Dubaï ainsi que vers 219 destinations combinées.