Rachid Madrane : 200 000 euros de salaire par an, il s’en explique

24 mai 2023 - 19h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le Belgo-marocain Rachid Madrane a réagi à l’information selon laquelle il est la personnalité politique la mieux payée en Belgique. Il touche plus de 200 000 euros par an.

Rachid Madrane a touché 243 275 euros bruts comme rémunération en 2022, selon HLN. Le président du Parlement de la région de Bruxelles-Capitale est donc la personnalité politique la mieux payée en Belgique. Sur BL RTL, Madrane a réagi cette information confirmée par la cellule Transparence du parlement bruxellois. « Oui, mais tout est mis, dont la partie défiscalisée, qui est de 28 % ». explique-t-il. « Ces 28 %, on les touche, mais on rétrocède au parti, on paye des impôts… À la fin, ce qu’il reste, ce n’est évidemment pas ce montant. On parle de montant brut, c’est quand même important », a-t-il ajouté.

À lire : Rachid Madrane est favorable au recensement ethnique en Belgique

Madrane est ainsi mieux rémunéré qu’Alexander De Croo, qui touche 240 000 euros brut par an. « Il y a probablement la question de l’indexation des salaires. […] Il est normal que le législatif soit au minimum à 1 euro supérieur au chef de l’exécutif », justifie-t-il. Et de poursuivre : « Ça, c’est ce qu’on veut dans toutes les assemblées. Si on tend vers ça, je suis tout à fait favorable ». Dans une démocratie, le législatif contrôle l’exécutif, « C’est pas l’inverse », a estimé le responsable politique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Rachid Madrane - MRE

Aller plus loin

Rachid Madrane est favorable au recensement ethnique en Belgique

Le président du Parlement bruxellois, Rachid Madrane, a affirmé que la Belgique est actuellement dans un climat de résurgence du racisme surtout en ce qui concerne le débat de...

Un Belgo-marocain au perchoir du Parlement de Bruxelles

Le Belgo-marocain, Rachid Madrane, a été élu Président du Parlement bruxellois. A 51 ans, ce natif de Bruxelles est entré dans l’histoire. Cet exploit est le fruit de son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

L’aide au logement connait un succès auprès des MRE

Depuis son ouverture le 2 janvier, le site d’assistance pour l’aide au logement connaît un succès croissant, notamment auprès des Marocains résidant à l’étranger.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

MRE : du changement pour les voitures à la douane

En vue de fluidifier le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) durant l’opération Marhaba 2024, l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a mis en place de nouvelles mesures de facilitation. Ces dispositions visent à simplifier...

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.