Recherche

Ramadan 2020 au Maroc : ce que préconise le Conseil des Oulémas

© Copyright : DR

23 avril 2020 - 20h00 - Société

Le Conseil des Oulémas, dans le cadre de la période du Ramadan qui s’annonce, a pris certaines décisions pour le bien-être des fidèles musulmans, en cette période marquée par la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19). Soucieux de la préservation de la vie, le conseil interdit formellement les prières Tarawih et de l’Aid dans les mosquées.

Dans un communiqué publié mardi, à l’occasion du mois de Ramadan, le Conseil indique que "la protection des vies prime sur l’accomplissement de la religion". La réouverture des mosquées interviendra lorsque "les conditions seront réunies pour un retour à la normale de la situation sanitaire du royaume".

Selon le communiqué, "les actes d’adoration à Allah, quels qu’ils soient, ne sont pas privés de rétributions en cas d’incapacité de les accomplir ; qu’il s’agisse des actes obligatoires comme le Hajj, ou des diverses autorisations dictées par la Charia, et à plus forte raison, pour les actions motivées par une intention sincère, mais pratiquement impossible à exécuter parmi les actes de la Sunna, y compris les prières Tarawih et de l’Aid". Dans la crise que traverse le Maroc, se soustraire à ces obligations, reste un cas de force majeure, rapporte le360.

En lieu et place de l’accomplissement des Tarawih dans les mosquées, le Conseil propose la prière chez soi, individuellement ou collectivement, avec les membres de sa famille, "sans prise de risque", notant que du point de vue de la Charia, "la prière en groupe est celle accomplie par plus d’un fidèle".

Le Conseil rappelle que le Maroc, comme tous les pays du monde, a choisi l’état d’urgence sanitaire pour se protéger contre la pandémie. Et les mesures portant interdiction des rassemblements, sont destinées à limiter "le risque de contamination menaçant la santé, voire la vie". C’est la raison pour laquelle le Conseil supérieur des Oulémas demande à la communauté musulmane de "rester chez soi et ne sortir qu’en cas de nécessité extrême pendant le mois béni du ramadan". C’est la meilleure façon de contribuer à la lutte qui se mène pour bouter hors du Maroc le coronavirus, a-t-il conclu.

Mots clés: Ramadan 2020 , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact