Recherche

Son bébé meurt après le refus de son admission à l’hôpital

© Copyright : DR

8 avril 2020 - 22h30 - Monde

Une musulmane enceinte, sur le point d’accoucher, a été refusée d’admission dans un hôpital public de Bharatpur en Inde, en raison de son appartenance religieuse.

Après le refus de l’hôpital de la prendre en charge, la femme enceinte a accouché dans l’ambulance la transportant dans un autre hôpital. L’enfant naît, mais meurt peu de temps après. Irfan Khan, son époux, raconte que sa femme a été renvoyée de Skiri vers l’hôpital de Janana de Bharatpur.

Mais une fois arrivée là-bas, les médecins leur ont demandé de se rendre à celui de Jaipur. En conséquence, sa femme a accouché en chemin mais l’enfant ne survivra pas. Choqué, il dit tenir l’administration de l’hôpital pour responsable.

Selon Dr Rupendra Jha, directeur de l’hôpital de Janana à Bharatpur, la femme enceinte était dans un état critique, et a dû être dirigée vers l’hôpital de Jaipur. Il assure que l’affaire sera traitée de fond en comble. Pour sa part, Vishvendra Singh, ministre du Tourisme, a fustigé l’attitude du médecin qu’il qualifie de honteuse. Il assure que des sanctions seront prises contre le médecin accusé dans cette affaire.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact