Foyer de l’épidémie du covid-19, la région Casablanca-Settat engagée pour la dynamisation de l’économie nationale

12 avril 2020 - 23h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Confrontée à la crise sanitaire, la région Casablanca-Settat continue de conclure des contrats à hauteur d’un milliard de DH et accélère le paiement de ses fournisseurs.

Engluée dans la crise engendrée par l’évolution de la pandémie du coronavirus dans le royaume, le conseil de la région Casablanca-Settat, largement infectée par le covid-19 (439 cas testés positifs), a pris des mesures pour limiter l’impact de la crise sur l’activité économique, rapporte la Map.

Dans ce sens, des contrats à hauteur d’un milliard de dirhams ont été conclus au cours des derniers jours et le paiement de différents entrepreneurs et fournisseurs a été accéléré, selon un communiqué de la région.

Pour Mustapha Bakkoury, président du Conseil de Casablanca, la région est engagée à contribuer à la dynamisation de l’économie nationale, à travers le maintien du rythme de mise en œuvre du programme de développement régional.

Reconnue comme l’une des plus riches régions, Casablanca-Settat avait débloqué la somme de 35 millions de dirhams pour l’acquisition de nouveaux équipements au profit des hôpitaux. Elle avait également pris en charge les malades atteints du covid-19 dans la région, sans compter sa contribution à hauteur de 15 millions de dirhams pour la construction d’un hôpital de campagne à Casablanca.

Sujets associés : Casablanca - Investissement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les derniers chiffres du coronavirus

Selon les derniers chiffres officiels, 18 nouveaux cas ont été enregistrés, ce samedi à 18 h. Ce qui porte le bilan à 1 545 cas confirmés au Maroc, plus d’un mois après le...

Coronavirus : un hôpital de campagne de 700 lits à Casablanca

Un hôpital de campagne d’une capacité de 700 lits sera érigé à Casablanca dans le cadre du renforcement des services de santé pour faire face à la pandémie du covid-19.

Ces articles devraient vous intéresser :

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Une entreprise canadienne pour le traitement des rejets de la station de Bouregreg

Aquatech Maroc, filiale du groupe Aquatech International basé au Canada, a été retenue au terme de la procédure de sélection de l’entreprise qui aura en charge la gestion et l’exploitation des installations et ouvrages de l’unité de traitement des...

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Soufiane Hamaini veut construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla

L’ex-champion du monde de Kitesurf, Soufiane Hamaini, projette de construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla. Dénommé Waimae Bay (du nom d’une célèbre plage de surf à Tahiti), ce complexe devrait être inauguré en 2023.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.