Relance du tourisme interne : l’ONMT propose une campagne qui ne fait pas l’unanimité

19 juin 2020 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

En prélude à la reprise d’activités après le confinement, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) entend organiser des campagnes promotionnelles. À cet effet, il a lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI) à l’attention des conseils régionaux du tourisme (CRT). L’initiative est diversement appréciée.

L’initiative de l’Office d’accompagner les conseils régionaux à hauteur de 500 000 DH à 1,5 million de DH, selon leur potentiel et les infrastructures hôtelières qu’elles comptent, ne fait pas l’unanimité, rapporte l’Economiste. D’aucuns reprochent à l’Office d’avoir fait preuve de discrimination dans la convocation adressée aux centres de promotion comme les conseils provinciaux de Meknès, d’Essaouira et du Haouz. D’autres par contre, désapprouvent carrément le bien-fondé de l’initiative.

C’est le cas du président du CRT de Guelmim Oued Noun, Patrick Simon, qui trouve que cette action de l’ONMT est caractérisée par une impréparation et une précipitation, et donc est vouée à l’échec. Pour lui, « on aurait mieux fait de combler par exemple le déficit de lits agréés à Mirleft, évalué à plus de 50 000 dans l’informel ». Pour les mêmes motifs, le président du CRT de Fès, Aziz Lebbar, n’est pas non plus emballé par le projet. Toutefois, il a porté l’information auprès de ses membres, estimant que sa région n’a aucun intérêt à rester en marge de cette campagne, précise la même source.

Le Conseil régional du tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (CRT-TTA), lui, ne verse pas dans la polémique. Pour sa présidente, Rkia Alaoui, cet accompagnement financier vient à point nommé et servira à renforcer sa campagne de promotion à l’intention du marché local, lancée il y a quelques semaines. Le président du CRT de Rabat/Salé/Kenitra, Hassan Bargach, a aussi le sourire. À l’en croire, l’initiative est inédite en ce sens que « c’est la première fois » qu’un budget est dédié à la communication pour le tourisme interne. « En cette période de post confinement, les professionnels du tourisme devront surtout innover en proposant de nouveaux itinéraires et packages », ajoute-t-il.

Le CRT de l’Oriental, quant à lui, est prêt à lancer la campagne, avec de nouveaux produits innovants. Selon son président, Youssef Zaki, des négociations de tarifs sont en cours pour offrir aux clients une nuitée dans une chambre double à 1 100 DH maximum, jusqu’en juillet. « Nous pouvons démarrer la campagne cette semaine », rassure pour sa part Rachid Dahmaz, président du CRT de Agadir Souss Massa, une région très animée en été.

Hamid Bentahar, président du CRT de Marrakech/Safi, en ce qui le concerne, entend saisir l’occasion « pour révéler des itinéraires de son territoire, tels que Océan Drive, Mountain drive... »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Office national marocain du tourisme (ONMT)

Aller plus loin

Maroc : des offres alléchantes pour les touristes

65 % au maximum de réduction du tarif habituel. C’est l’offre promotionnelle que proposent les hôteliers aux touristes nationaux. Une offre qui varie en fonction de la...

Tourisme : le Maroc veut coûte que coûte sauver la saison estivale

À l’approche de la saison estivale, les Conseils régionaux de tourisme (CRT) soutenus par l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) sont en train d’élaborer leur plan de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Mondialito : un boost économique pour le Maroc

Du 1ᵉʳ au 11 février prochain, le Maroc abritera la 13ᵉ édition du Mondial des clubs. Au-delà de l’aspect sportif, il y aura les retombées économiques, notamment pour le secteur du tourisme.

Le Maroc veut profiter des exploits des Lions de l’Atlas pour booster son tourisme

Les Lions de l’Atlas ont terminé à la quatrième place de la Coupe du monde 2022. Un exploit historique et exceptionnel dont veut profiter le Maroc pour revigorer son tourisme, puissant levier de développement.

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Tourisme au Maroc : très bons chiffres depuis le début de l’année

Le tourisme au Maroc affiche des chiffres exceptionnels depuis le début de l’année, d’après les données qui viennent d’être publiées par du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire.

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Le Maroc mise sur le tourisme interne

L’office national marocain du tourisme (ONMT) a lancé le week-end dernier, une campagne multi-support visant à booster le tourisme intérieur.

Maroc : les aéroports seront tous modernisés

Le Maroc envisage de mener prochainement une étude sur le développement de ses aéroports à l’horizon 2045. Un appel d’offres international a été récemment lancé à cet effet.