Report du procès de M’jid El Guerrab

15 octobre 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

À la demande de l’avocat de M’jid El Guerrab, le procès de l’élu de la 9ᵉ circonscription des Français de l’étranger qui devait s’ouvrir jeudi à Paris a été reporté au 7 avril 2022. Il devra être jugé pour avoir asséné en 2017 des coups de casque au responsable socialiste Boris Faure.

Le procès du député M’jid El Guerrab ne s’est pas tenu le 14 octobre devant le tribunal de Grande Instance de Paris en raison d’une demande d’accès à des bandes de vidéo surveillance. Une demande exprimée par l’avocat de l’ex-élu de LREM. Le tribunal a donc décidé du report de l’audience au 7 avril 2022.

À lire : Le député franco-marocain M’jid El Guerrab poursuivi en correctionnelle

Depuis 2016, il y avait un contentieux entre Boris Faure, premier secrétaire PS de la Fédération des Français de l’étranger, et M’jid El Guerrab. À l’origine de ce contentieux, le départ fin 2016 du PS de l’élu de la 9ᵉ circonscription des Français de l’étranger, pour La République en marche d’Emmanuel Macron. Par la suite, la rivalité s’est exacerbée entre les deux hommes politiques. Le 30 août 2017, ils se rencontrent par hasard dans la rue, échangent des mots. Une bagarre éclate entre eux.

Boris Faure porte plainte pour « violences volontaires » contre M’jid El Guerrab après l’altercation. Depuis, ce dernier est poursuivi pour avoir « volontairement commis des violences ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à huit jours », et ce, avec « une arme par destination », en l’occurrence un casque de moto, dont il se serait servi pour le frapper. Mis en examen, il encourt jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

À lire : Traité de sale arabe, M’Jid El Guerrab frappe un responsable du PS à coups de casque

Rapportant les faits, l’élu de la 9ᵉ circonscription des Français de l’étranger affirme avoir été saisi fermement à la main par Boris Faure. Ce dernier assure avoir eu un geste d’apaisement pour éviter toute violence. M’jid El Guerrab « a toujours voulu passer pour une victime d’une agression, de menaces et d’insultes racistes qui n’ont jamais eu lieu », assure Patrick Klugman, l’avocat de Boris Faure à Ouest France.

Sujets associés : Paris - Procès - M’jid El Guerrab - MRE

Aller plus loin

M’jid El Guerrab placé en garde à vue après ses coups de casque contre un responsable du PS

Tournure judiciaire pour l’affaire des coups de casque données par le député M’jid El Guerrab. Il vient d’être placé en garde à vue, indique une source policière à l’AFP.

M’jid El Guerrab ne se présentera pas aux élections législatives

Condamné pour avoir agressé un ex-cadre du Parti socialiste en 2017, le député sortant du parti Renaissance, ex-LaREM, M’jid El Guerrab, se voit contraint de ne pas se présenter...

Traité de sale arabe, M’Jid El Guerrab frappe un responsable du PS à coups de casque

Des insultes, des coups échangés et un homme à terre en sang. C’est ce qui se serait passé hier, mercredi, à Paris après une bagarre entre le député M’Jid El Guerrab et le...

Boris Faure dément les insultes racistes envers M’jid El Guerrab et porte plainte

Le responsable du Parti socialiste violemment agressé par le député M’jid El Guerrab vient d’annoncer son intention de porter plainte pour diffamation et dénonciations...

Ces articles devraient vous intéresser :

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Le gouvernement « bannit » les MRE d’Internet

L’un des seuls canaux de communication officiel du gouvernement marocain à destination des Marocains du monde n’est plus en ligne, du moins à l’heure où sont écrites ces lignes.

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).