Reporters sans frontières : le Maroc toujours mal classé

4 mai 2022 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le Maroc a gagné une place dans le dernier classement annuel de Reporters sans frontières (RSF), qui a néanmoins alerté sur une situation précaire des médias indépendants dans le royaume.

Plus précisément, le Maroc occupe la 135ᵉ place sur 180 pays dans le nouveau classement mondial de la Liberté de la presse, publié par l’organisation, gagnant ainsi une place par rapport à l’année précédente.

RSF considère le royaume comme faisant partie de la zone de situation « difficile », en compagnie de plusieurs autres pays d’Afrique, notamment ceux d’Afrique du Nord.

A lire : Au Maroc, les journalistes sont "sous pression judiciaire", selon RSF

Parmi les critiques adressées au Maroc par l’ONG figurent « une pression continue » subie par les journalistes indépendants, les sources d’information de la population marocaine qui se limitent actuellement aux réseaux sociaux et internet.

Au Maghreb, la Tunisie reste le mieux classé se positionnant à 94ᵉ place, suivie de la Mauritanie 97ᵉ, alors que l’Algérie est 134ᵉ.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Classement - Liberté d’expression - Reporters sans frontières (RSF)

Aller plus loin

Maroc : le gouvernement dénonce les accusations de RSF

Après la publication par Reporters Sans Frontières (RSF), d’une capsule vidéo dénonçant la dégradation de l’état de la liberté d’expression au Maroc, c’est au tour des autorités...

RSF appelle à la libération d’un journaliste emprisonné au Maroc

Reporters sans frontières (RSF) a appelé les autorités marocaines à libérer le journaliste Mohamed Lamine Haddi, collaborateur de la chaîne de télévision de la « République...

Au Maroc, les journalistes sont "sous pression judiciaire", selon RSF

Dans son dernier classement mondial de la liberté de la presse, Reporters sans frontières affirme que les journalistes marocains sont "sous pression judiciaire". L’organisation...

La situation de la presse au Maroc est difficile selon RSF

Le rapport annuel que réalise Reporters Sans Frontières (RSF), attribue une place défavorable au Maroc. En effet, comme l’an passé, le royaume qui n’a semblé faire aucun effort...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.