La reprise du tourisme dépend des conditions d’accès au Maroc

30 janvier 2022 - 15h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Hamid Bentahar, président de la Confédération nationale du tourisme (CNT) se félicite de l’annonce de la réouverture de l’espace aérien marocain. Il estime que la reprise du secteur touristique frappé de plein fouet par la pandémie de Covid-19 dépend des conditions d’accès au territoire marocain.

« La Confédération nationale du tourisme (CNT) ne peut que se féliciter de cette excellente nouvelle qui répond à la demande répétée depuis deux mois de l’ensemble de l’écosystème du tourisme, mais le plus important sera de mettre en œuvre des conditions d’accès au territoire qui soient satisfaisantes en interne et aussi à l’international », explique à Médias24 Hamid Bentahar. Selon lui, si ces conditions simples et fluides, l’activité, qui mettra quoi qu’il advienne un certain temps à reprendre, pourra s’accélérer.

« Mais si on remet les mêmes conditions d’accès qu’avant la fermeture, par exemple obliger un voyageur étranger testé positif à l’arrivée à reprendre l’avion pour rentrer chez lui, certaines compagnies aériennes ne seront pas tentées de desservir à nouveau le Maroc », met en garde le président de la CNT. Il appelle toutefois à jouer la carte de la vigilance au niveau sanitaire « en mettant en place un protocole d’accueil simplifié qui a fait ses preuves dans les destinations concurrentes du Maroc, qui réclament à leurs visiteurs un certificat de vaccination valable, assorti d’un test PCR négatif de moins de soixante-douze heures ».

À lire : Le Maroc rouvre ses frontières aériennes

« Le deuxième levier consistera à pérenniser cette décision de réouverture, en mobilisant tous les efforts au niveau sanitaire pour ne plus jamais avoir à refermer nos frontières », ajoute Hamid Bentahar. Il est question d’assurer les partenaires étrangers (T.O., compagnies aériennes…) qu’il n’y aura plus de retour en arrière. Selon lui, l’agenda de reprise d’activité dépendra des conditions d’accès qui seront annoncées avant la réouverture effective de l’espace dès le 7 février. « Si elles sont conformes à ce qui se fait partout ailleurs, et qu’il n’est plus question de refermer nos frontières, il est probable que les compagnies aériennes reviendront progressivement l’été prochain. »

« En réalité, les conditions d’accès sont plus importantes que la décision d’ouverture, car il est nécessaire de rétablir la confiance pour ces transporteurs étrangers qui ont plus que jamais besoin de visibilité », avance le président de la CNT.

Sujets associés : Tourisme

Aller plus loin

Le Maroc pourrait atteindre dès 2023 le nombre de touristes pré-pandémie

Le Maroc pourrait atteindre 13 millions de touristes d’ici 2023, soit le chiffre d’avant la crise sanitaire liée au Covid-19. C’est du moins ce que prévoit un responsable du...

Vacances au Maroc : le gouvernement doit-il assouplir les conditions d’accès ?

La situation sanitaire au Maroc est stable depuis plusieurs semaines, mais ce n’est pas pour autant que les conditions d’accès au pays sont simples. Pour le professeur Azeddine...

Les touristes britanniques sont de retour à Marrakech

Les touristes britanniques sont déjà très nombreux à visiter le Maroc, notamment Marrakech. Trois compagnies aériennes, dont Ryanair, assurent leur transport vers le pays.

Les touristes recommencent à réserver les hôtels à Marrakech

Quelques jours après l’annonce de la réouverture de l’espace aérien marocain resté fermé depuis le 29 novembre dernier, les professionnels du tourisme se mobilisent pour la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Les cascades d’Ouzoud se refont une beauté

L’achèvement de la réhabilitation du site touristique des Cascades d’Ouzoud préoccupe le conseil du groupement des collectivités territoriales Haut et Moyen Atlas d’Azilal. Une convention de partenariat a été approuvée dans ce sens.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier la liste des plages où il n’est pas recommandé de se baigner cette année.

L’arrivée des MRE booste le secteur du tourisme

L’activité touristique a repris des couleurs au Maroc. Un rythme accéléré qui présage même un dépassement des performances pré-pandémiques cet été. À fin, juin, le nombre d’arrivées est en hausse de 5 %, soit 1 140 000 de touristes contre 1 092 000...

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.