Retour de Ziyech et Mazraoui : Fouzi Lekjaa maintient la pression

15 avril 2022 - 15h20 - Ecrit par : A.S

À priori, Vahid Halilhodzic ne devrait pas craindre pour son avenir à la tête des Lions de l’Atlas. Le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa semble avoir levé tout doute lors de ses récentes sorties, appelant à la mobilisation de tous.

Les Lions de l’Atlas se sont qualifiés pour le mondial au Qatar, malgré les tensions engendrées par le conflit entre le sélectionneur national et certains joueurs, notamment Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui. Longtemps resté en retrait de cette situation, Fouzi Lekjaa a décidé de s’en mêler, mettant la pression sur le coach pour que les divergences soient aplanies pour le bien de l’équipe nationale, qui a besoin de la mobilisation de tous pour relever le défi qui l’attend dès novembre.

À lire : Fouzi Lekjaa réagit aux rumeurs de départ de Vahid Halilhodzic

Le président de la FRMF a clairement confié à Afrika Foot qu’on ne saurait fermer la porte à un joueur qui a volontairement choisi de porter le maillot national. « Ces joueurs, même s’ils ont fait des erreurs, on ne doit pas oublier qu’à l’origine, ils ont choisi l’équipe nationale », a d’abord rappelé le dirigeant. « Selon ma conviction, la porte de l’équipe nationale est ouverte à tous les joueurs marocains, peu importe le différend. Personne n’a le droit de priver un joueur marocain de la sélection nationale. C’est valable pour Ziyech, Mazraoui, Hamdallah et les autres. Et ce sujet ne prête à aucune discussion, que ce soit avec Vahid Halilhodzic ou avec un autre », a-t-il dit sur un ton ferme.

À lire : Fouzi Lekjaa veut faire taire les divergences au sein de l’équipe nationale

Fouzi Lekjaa a, pour finir, assuré qu’il n’y a aucune tension particulière entre lui et Halilhodzic. « Afin de lever tout malentendu, il n’y a aucun différend entre l’entraîneur Halilhodzic et moi, et toute décision officielle au sujet de son avenir sera publiée via les plateformes de communication officielles de la Fédération. Halilhodzic est l’entraîneur de l’équipe nationale et a un contrat avec la FRMF », a précisé le président de la fédération, pour mettre fin aux rumeurs.

Tags : Fouzi Lekjaa - Vahid Halilhodzic - Lions de l’Atlas - Hakim Ziyech - Noussair Mazraoui - Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF)

Aller plus loin

Des noms circulent pour le remplacement de Vahid Halilhodzic

Le président de la Fédération marocaine de football (FRMF) a décidé de trancher une fois pour de bon le désaccord entre Vahid Halilhodzic et les deux joueurs (Hakim Ziyech et...

Noussair Mazraoui veut-il revenir en équipe nationale ?

Alors que le sélectionneur du Maroc Vahid Halilhodzic ne compte plus le convoquer, l’international marocain Noussair Mazraoui a l’intention de revenir en équipe...

Fouzi Lekjaa réagit aux rumeurs de départ de Vahid Halilhodzic

Les rumeurs d’un départ du sélectionneur de l’équipe du Maroc de football, Vahid Halilhodzic, ont fait réagir le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi...

Retour de Ziyech : coup de pression sur le coach Vahid

Fouzi Lekjaa, président de la Fédération marocaine de football (FRMF) fait pression sur le coach Vahid Halilhodzic au sujet du retour de Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui en...

Nous vous recommandons

Qui est Félix Mora, le recruteur « attitré » de 80 000 mineurs marocains pour les Houillères ?

Félix Mora est un ancien officier français qui a recruté, durant près de 20 ans, près de 80 000 Marocains pour le compte des Houillères du Nord et de Lorraine. Comment est-il devenu recruteur de masse des Charbonnages ...

Royal Air Maroc prévient les voyageurs arrivant au Maroc

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) informe ses clients des conditions d’accès au Maroc à partir du 7 février, date officielle de la réouverture de l’espace aérien marocain.

« Le Maroc ne renoncera jamais à Ceuta et Melilla »

Javier Otazu, ancien correspondant de l’agence EFE à Rabat et actuellement en poste à New York, estime que le Maroc tient au Sahara et a réussi à faire changer d’avis l’Espagne sur cette question, mais ne renoncera jamais à sa revendication sur Ceuta et...

L’Algérie délimite ses frontières avec la "RASD"

L’Algérie, protectrice du Polisario et « rivale historique » du Maroc, annonce avoir récemment délimité ses frontières avec la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  ». Le voisin du l’Est appelle, à travers son ministre des Affaires étrangères et de la...

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,31 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,48 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 09 au 15 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Brussels Airlines s’attend à une ruée vers le Maroc cet hiver

Après une saison estivale en demi-teinte, Brussels Airlines constate une augmentation de la demande pour la destination Maroc dans les mois à venir. La compagnie aérienne souhaite répondre à cette demande en proposant des vols vers Marrakech dès...

Casablanca : accusée de tricherie, une élève fait plier les responsables d’une académie

Le tribunal administratif de Casablanca a donné une suite favorable à la demande d’une élève accusée de tricherie aux examens du baccalauréat 2021. Sa copie de l’épreuve de philosophie sera à nouveau...

Le groupe Voltalia va construire deux centrales solaires au Maroc

Volta Maroc, filiale du groupe français Voltalia, l’entreprise appartenant à la famille Mulliez, plus connue par ses enseignes Auchan, Décathlon, Kiabi, Pimkie, ou encore Leroy Merlin, va réaliser deux centrales solaires dans le royaume dans le cadre de...

Le dirham monte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,74 % face à l’euro et de 1,10 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 10 au 16 mars 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Arrestation d’un célèbre hacker après deux ans d’enquête au Maroc

Interpol a annoncé avoir arrêté un hacker au Maroc, grâce à une enquête menée en collaboration avec la police marocaine et un groupe privé spécialisé dans la cybersécurité.