Recherche

Pays-Bas : début du procès des complices de Ridouan Taghi, chef de la mafia marocaine

© Copyright : DR

1er mars 2020 - 17h00 - Monde

La cour hautement sécurisée d’Amsterdam Osdorp, a relancé le procès contre le gang de liquidation Ridouan Taghi. Cette fois-ci, c’est la crédibilité du témoin à charge, Nabil B., qui est mise en jeu.

Le procureur général a requis douze ans de prison contre le témoin à charge, Nabil B., pour avoir préparé un certain nombre de meurtres. En échange de cette peine modérée, il fait des déclarations au sujet de douze meurtres et de l’organisation criminelle dont Ridouan Taghi serait le chef de file. Par contre, Nabil peut garder le silence sur tout ce qui ne fait pas partie de l’accord avec le ministère public, par exemple, sur les affaires de drogue dans lesquelles il serait impliqué, indique le site Rtvutrecht.nl.

Selon l’avocat Nico Meijering, son client Mohamed R. B. a déjà porté plainte plusieurs fois à l’encontre du témoin à charge qui s’était introduit par effraction dans la maison de son père au Maroc ou lorsqu’il voulait vider un conteneur rempli de drogues à Anvers. D’après lui, Nabil voulait kidnapper et tuer son père. Il aurait également ouvert le feu sur un parc de maisons mobiles et aurait prévu d’assassiner Mohamed R.

Il faut préciser que le procès de Ridouan Taghi est pour l’instant prévu séparément et débutera le 6 mars. Si la plainte contre le chef présumé de l’organisation criminelle marocaine est ajoutée à l’affaire de Nabil B., le procès ne sera plus gérable selon le tribunal.

Mots clés: Pays-Bas , Procès , Ridouan Taghi

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact