Mafia marocaine : l’avocate de Ridouan Taghi estime inappropriés les remerciements à la police de Dubaï

17 janvier 2021 - 21h00 - Monde - Ecrit par : L.A

Après l’arrestation de Ridouan Taghi, un des leaders de la mafia marocaine aux Pays-Bas, les autorités néerlandaises ont officiellement remercié la police de Dubaï pour ses efforts et sa coopération. L’avocate du mis en cause dénonce ces remerciements.

Selon Inez Weski, remercier la police de Dubaï était extrêmement inapproprié, car les droits basiques de son client ont été bafoués lors de son arrestation. Elle a demandé au ministère public des explications à ce sujet. D’après elle, Taghi, aujourd’hui âgé de 43 ans, a été maltraité et frappé lors de son arrestation.

« Dans une photo sur Twitter datant de février dernier, une médaille est remise à la police de Dubaï. Les Pays-Bas étaient pourtant déjà au courant que les droits de mon client avaient été bafoués. Cette médaille était inappropriée.  », explique l’avocate aux médias néerlandais.

Inez Weski critique également le manque de coopération du ministère public, qui refuse d’ajouter les images de l’arrestation et du transfert de son client vers les Pays-Bas, au dossier Marengo. Sur ces images, son client serait « porté comme un trophée par deux personnes ».

Le procès contre Taghi et ses compères s’est poursuivi cette semaine à Amsterdam, aux Pays-Bas. Taghi est jugé avec 16 complices dans l’affaire Marengo. Il est soupçonné d’avoir commandité une série de meurtres dans le milieu criminel. Son procès se poursuivra jusqu’en juin 2021. Au total, 18 audiences sont prévues pour l’instant.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Amsterdam - Procès - Criminalité - Mocro Maffia - Ridouan Taghi

Aller plus loin

Mafia marocaine aux Pays-Bas : la perpétuité requise contre Ridouan Taghi

Le mafieux néerlandais d’origine marocaine Ridouan Taghi et ses coaccusés risquent la prison à perpétuité à l’issue du procès Marengo. Telle est la réquisition du ministère...

Un Marocain "dangereux" chef de gang international arrêté à Dubaï (vidéo)

Les services de sécurité de l’émirat ont annoncé, vendredi 5 juin 2020, l’arrestation du Danois Amir Faten Mekki originaire du Maroc, dans son lieu de résidence dans un quartier...

Arrestations au sein de la mafia marocaine à Amsterdam

Un deuxième auteur présumé du meurtre de Rachid Kotar, un membre de la Mafia marocaine aux Pays-Bas, a été interpellé lundi dernier par police néerlandaise. Le premier suspect...

Comparution de Ridouan Taghi, cerveau présumé de la « Mocro-mafia » à Amsterdam

Le procès du trafiquant de drogue Ridouan Taghi, l’un des chefs de la mafia marocaine et de 16 autres suspects s’est ouvert, lundi 22 mars 2021, à Amsterdam devant un tribunal...

Ces articles devraient vous intéresser :

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Nord du Maroc : les gangs de retour sur les routes ?

Sur la toile, des activistes appellent les Marocains à faire preuve de vigilance lorsqu’ils circulent sur certaines routes du nord du Maroc.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».