La Rochelle : le calvaire des étudiants marocains

16 décembre 2021 - 19h00 - France - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Trouver un logement à La Rochelle relève d’un véritable parcours du combattant pour les étudiants en général et Marocains en particulier. Pour cette rentrée universitaire 2021-2022, le nombre d’étudiants a augmenté de 13 % par rapport l’année dernière, une situation qui risque d’aggraver le manque déjà manifeste de logements.

« Si j’avais su, je pense que je n’aurais pas choisi de venir ici », se désole David, étudiant en master de Langues étrangères appliquées qui a eu du mal à se trouver un logement à La Rochelle, une ville où le marché immobilier est très tendu. Comme lui, Khaoula, une jeune Marocaine arrivée en septembre pour commencer son master en génie civil à la rentrée universitaire 2021-2022, est à la recherche d’un logement. « J’avais loué un Airbnb pendant dix jours, je pensais que ça me laisserait le temps de trouver un logement », a-t-elle confié à France Info.

A lire : Difficile pour les étudiants marocains de trouver un logement en France

À la fin des dix jours, l’étudiante marocaine est toujours sans logement, alors que la rentrée des classes approche. « J’ai commencé à avoir peur et je suis allée en parler à l’Université. Ils m’ont redirigé vers la mairie qui aidait beaucoup d’étudiants », raconte-t-elle. Finalement, elle a obtenu un logement dans un camping, à environ une heure de route de l’Université. N’ayant pas trouvé une solution à son problème après une semaine de séjour dans le camping, Khaoula a décidé de changer de ville et de faire son master à Lorient. Elle y trouve rapidement un logement.

A lire : En France, la vie sera plus chère pour les étudiants marocains

Pourtant, de nombreux étudiants dans la même situation que Khaoula, sont pris en charge par la ville. « Les dépenses du CCAS nous ont permis d’accompagner 88 étudiants qui ne trouvaient pas de logement. Nous leur avons tous trouvé une solution pérenne », a déclaré Danièle Carlier-Misrahi, adjointe au maire de La Rochelle, en charge de l’action et de la cohésion sociale.

Dans la plupart des cas, les résidences universitaires sont limitées et réservées en priorité aux boursiers. Selon un étudiant, le loyer moyen d’un studio à La Rochelle est de 494 euros, plus cher qu’à Nantes, Rennes, Lille ou Strasbourg. Les autorités de la ville sont conscientes de la situation. « Nous manquons clairement de logements. L’Arhpej entame la construction de deux nouvelles résidences, mais elles ne seront prêtes qu’en 2024. Nous devons trouver d’autres solutions en attendant », explique l’adjointe Danièle Carlier-Misrahi.

Sujets associés : France - Immobilier - Etudiants

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Une étudiante marocaine fait condamner l’Université de Montpellier

Une étudiante marocaine n’a pas été acceptée en Master à l’Université de Montpellier. Saisi, le tribunal administratif de la ville a condamné l’établissement à inscrire la Marocaine...

La Rochelle et Essaouira renforcent leur coopération

La Rochelle et Essaouira, jumelées depuis 22 ans, ont signé une nouvelle convention de coopération dans les domaines de la formation professionnelle, de la protection de...

Difficile pour les étudiants marocains de trouver un logement en France

Alors que la rentrée universitaire a démarré, bon nombre d’étudiants marocains font face à la difficulté de trouver un logement à Nantes. Et pour cause, la demande s’envole, les prix...

Université d’Artois : la grande souffrance des étudiants marocains

Les étudiants marocains de l’Université d’Artois crient leur exaspération. Ils ne supportent plus de broyer du noir par ces temps de pandémie, qui astreint tout le monde au...

Nous vous recommandons

France

La France marche dans le sillage du Maroc

La France suit l’exemple du Maroc en matière de fixation de prix des masques vendus au grand public. Tout comme le royaume, le pays a décidé de plafonner le prix des masques de protection.

Bloqué dans un yacht au Maroc, le "financier des banlieues" raconte sa mésaventure

Parti en vacances au Maroc, pays d’origine de son épouse, le 6 juillet, Rodolphe Pedro, l’homme surnommé "financier des banlieues" pour avoir créé à Lyon une université de la finance venant en aide aux jeunes de la banlieue, est bloqué au large de Rabat avec...

La France va expulser les étrangers polygames

Interdire la pratique du certificat de virginité, souvent réclamé avant un mariage religieux, c’est l’option du gouvernement français, décidé du coup à faire payer cher, toute personne impliquée dans une telle entreprise. De même les polygames seront...

Expulsion de l’imam de Lourches : une affaire personnelle entre Gérald Darmanin et Hassan Iquioussen ?

Gérald Darmanin veut à tout prix expulser l’imam Hassan Iquioussen, qualifié « ennemi de la République » du territoire français vers le Maroc. Une affaire personnelle se cache-t-elle derrière cette détermination du ministre de l’Intérieur...

La dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France désormais actée

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin a notifié, ce jeudi au Collectif contre l’islamophobie en France sa dissolution. Il lui est reproché d’être une « officine islamiste œuvrant contre la République », suite à l’assassinat perpétré contre le professeur...

Immobilier

Salé : relogement au profit de 30 000 familles

30 000 familles recensées par les autorités locales de Salé et vivant dans des habitations précaires et insalubres seront relogées à travers un projet de recasement conduit par la préfecture de Salé et d’autres...

Légère hausse des prix de l’immobilier à Rabat

Au deuxième semestre de l’année, l’immobilier marocain a connu des fortunes diverses selon les villes. A Rabat les activités ont, quant à elles, retrouvé des couleurs, d’après Bank Al Maghrib (BAM).

Belgique : du changement dans la taxation des biens appartenant aux MRE au Maroc

La Belgique a révisé la taxe sur les biens immobiliers que les Belges ou les Belgo-Marocains possèdent à l’étranger. Voici ce qui change.

Maroc : les ventes immobilières en berne

Dans un contexte international incertain, le marché immobilier marocain semble fortement perturbé. Au premier trimestre de l’année, les transactions se sont rétractées, se traduisant par une baisse de 9,3 % des ventes...

Les victimes du scandale de Bab Darna réclament leur argent

Plusieurs victimes du scandale immobilier Bab Darna ont organisé, jeudi 23 novembre, un sit-in devant la Cour d’appel de Casablanca, lors de la comparution du PDG du groupe immobilier, Mohamed El...

Etudiants

La Russie augmente le nombre de bourses octroyées aux étudiants marocains

La Russie continue d’accueillir les étudiants marocains sur son territoire. Elle a décidé d’augmenter le nombre de bourses qu’elle leur octroie.

Maroc : un réseau de prostitution géré par une étudiante démantelé

Les éléments de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont démantelé un réseau de prostitution monté et géré par une étudiante.

Didier Raoult : "Les meilleurs étudiants chez moi, ce sont les noirs et les arabes"

Le célèbre professeur de microbiologie français, Didier Raoult, lors d’une conférence scientifique il y a quelques années, avait fait un témoignage sur les étudiants formant ses équipes de recherche.

Maroc : le ministre de l’Éducation nationale a été menacé de mort

Le ministre de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle, Saaïd Amzazi, a décidé de ne pas intenter d’action en justice contre un étudiant qui l’avait pourtant menacé de meurtre.

Maroc : des jeunes formés à l’entrepreneuriat

Enactus Morocco fait partie des quatre nouveaux partenaires qui recevront un financement destiné à offrir aux jeunes des possibilités de formation à l’échelle mondiale. Ce partenariat s’inscrit dans un effort stratégique de l’Initiative Stevens...