Recherche

Marocains du monde : le Roi en colère contre les consuls

© Copyright : DR

1er août 2015 - 15h17 - Marocains du monde

"Certains consuls (...) au lieu de remplir leur mission comme il se doit, se préoccupent plutôt de leurs affaires personnelles ou de politique", a accusé le roi Mohammed VI jeudi dans son discours à l’occasion de la fête du trône.

Ce sont des Marocains du monde que le roi a rencontrés lors de ses déplacements à l’étranger mais aussi au Maroc, qui ont fait part de leur mécontentement au souverain quant aux mauvais traitements dont ils sont victimes dans certains consulats marocains à l’étranger.

"J’ai eu l’occasion de prendre la mesure de leurs préoccupations réelles et de leurs aspirations légitimes (...). Il faudrait, de manière générale, améliorer le contact et la communication avec les membres de la communauté à l’étranger, rapprocher les prestations qui leur sont destinées, simplifier et moderniser les procédures, respecter leur dignité et préserver leurs droits", tranche le souverain.

Mohammed VI interpelle fermement le ministre des Affaires Etrangères "sur la nécessité de s’employer avec toute la fermeté requise à mettre fin aux dysfonctionnements et autres problèmes que connaissent certains consulats", en relevant de "ses fonctions quiconque a été reconnu coupable de négligence, de dédain pour les intérêts des membres de la communauté, ou de mauvais traitement à leur égard".

"Il faut veiller à choisir les consuls parmi ceux qui remplissent les conditions requises de compétence, de responsabilité et de dévouement au service de nos enfants à l’étranger", recommande le monarque.

Des centaines de Marocains d’Europe, se plaignent souvent de la médiocrité des services fournis par les missions consulaires du Maroc à Barcelone en Espagne, de Marseille en France, ou encore ceux de Turin et Milan en Italie, de Rotterdam et Utrecht aux Pays-Bas, mais aussi de certains consulats du royaume en Belgique.

Aujourd’hui, dans les milieux des MRE, l’on recommande que les consuls soient choisis parmi les deuxième et troisième génération d’enfants d’immigrés marocains. Parmi eux l’on retrouve des compétences et qui sont mieux placés pour comprendre les problématiques auxquelles sont confrontées leurs compatriotes dans les pays d’accueil.

Mots clés: France , Italie , Pays-Bas , Rotterdam , Mohammed VI , Marseille , Ambassades et consulats , Milan , Utrecht , Turin , Colère royale

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact