Le roi Mohammed VI donne le top du projet de fabrication du vaccin anti-Covid

5 juillet 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid-19 et d’autres vaccins s’est déroulée ce lundi 5 juillet au palais royal à Fès sous la présidence du roi Mohammed VI.

Le souverain concrétise sa volonté de doter le royaume de capacités industrielles et biotechnologiques complètes et intégrées, dédiées à la fabrication de vaccins au Maroc. Dans ce sens, il a été lancé ce lundi le projet structurant de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid-19 et d’autres vaccins, rapporte la MAP. Il est question de produire au Maroc du vaccin anti-Covid, ainsi que d’autres vaccins clés, de manière à promouvoir l’autosuffisance du royaume et de faire du royaume une plateforme de biotechnologie de premier plan à l’échelle du continent africain et du monde dans le domaine de l’industrie du « fill & finish ».

À lire : Maroc : la production locale des vaccins anti-Covid en discussions

Ce projet est le fruit d’un partenariat public-privé. Ses objectifs se résument en deux points : démarrer à court terme avec une capacité de production de 5 millions de doses de vaccin anti-Covid-19 par mois, avant de démultiplier progressivement cette capacité à moyen terme, et mobiliser un investissement global de l’ordre de 500 millions de dollars. Lors de la cérémonie de lancement, Samir Machour, expert international en biotechnologie industrielle et actuellement vice-président de Samsung Biologics, a présenté le projet au roi Mohammed VI et aux autres participants.

Le clou de la cérémonie a été la signature trois accords devant le roi Mohammed VI. Il s’agit du mémorandum relatif à la coopération pour le vaccin anti-Covid-19 entre l’État marocain et le groupe pharmaceutique national de Chine (SINOPHARM), signé par le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, et le président du Groupe Sinopharm, Liu Jingzhen, et du mémorandum d’accord concernant l’établissement de capacités de fabrication de vaccins au royaume du Maroc entre l’État marocain et la société Recipharm, signé par le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, et président du conseil d’administration du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, Mohamed Benchaâboune, le président directeur général de la société Recipharm, Marc Funk, et le représentant du consortium de banques marocaines, Othmane Benjelloun.

À lire : Covid-19 : des chercheurs veulent des vaccins marocains

Un contrat de mise à disposition de l’État marocain des installations de remplissage aseptiques de la Société de thérapeutique Marocaine (Sothema) pour la fabrication du vaccin anti-Covid-19 propriété de la société Sinopharm entre l’État marocain et la société Sothema a été par ailleurs signé par le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, et la présidente directrice générale de la Sothema, Lamia Tazi.

Sujets associés : Fès - Mohammed VI - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Vaccin anti-Covid : le Maroc et Israël se donnent la main

Les relations entre le Maroc et Israëlse renforcent davantage. Le royaume a associé l’État hébreu à ses projets de fabrication de vaccins contre le coronavirus.

Maroc : la production locale des vaccins anti-Covid en discussions

Comme d’autres pays, le Maroc fait face à un retard inquiétant dans sa campagne de vaccination. Pour ce faire, le projet de production locale des vaccins contre la Covid-19 est...

Maroc : des nouvelles de l’usine de vaccins

Le bateau qui transportait les différents modules de l’unité industrielle de fabrication de vaccins dont les vaccins anti-Covid-19 à Benslimane, est arrivé dimanche au port de...

Maroc : plus de 13 millions de vaccins menacés de péremption

Le stock vaccinal du Maroc serait menacé de péremption. Si rien n’est fait, le royaume pourrait mettre à la poubelle plus de 13 millions de doses de vaccin anti-Covid, parce que...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc organisera la Coupe du monde 2030 (officiel)

Le Maroc vient de décrocher officiellement l’organisation de la Coupe du monde 2030 aux côtés de l’Espagne et du Portugal. La décision quasi définitive a été prise ce mercredi par la Fifa.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi...

Jack Lang encense le roi Mohammed VI

Jack Lang, directeur de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a manifesté de nouveau, son admiration pour le roi Mohammed VI pour son engagement au profit de l’édification d’un Maroc fort et avancé dans beaucoup de domaines. Pour l’éternel ministre...

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Polémique après les propos d’un député RNI sur le roi Mohammed VI

Alors qu’il prenait la défense du gouvernement, un député du Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir, a, lors de la discussion sur la flambée des prix, fait une déclaration pour le moins polémique sur le roi Mohammed VI.

Aid al Adha : 1 434 personnes graciées par le roi Mohammed VI

À l’occasion de à l’occasion de l’Aïd Al Adha, célébrée ce jeudi 29 juin au Maroc, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 434 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Walid Regragui reconnaissant envers le roi Mohammed VI

Auréolé du titre de meilleur coach arabe de l’année, Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc exprime sa reconnaissance envers le roi Mohammed VI pour son soutien.