Recherche

Le roi Mohammed VI donne le top du projet de fabrication du vaccin anti-Covid

© Copyright : DR

5 juillet 2021 - 20h00 - Société - Par: S.A

La cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid-19 et d’autres vaccins s’est déroulée ce lundi 5 juillet au palais royal à Fès sous la présidence du roi Mohammed VI.

Le souverain concrétise sa volonté de doter le royaume de capacités industrielles et biotechnologiques complètes et intégrées, dédiées à la fabrication de vaccins au Maroc. Dans ce sens, il a été lancé ce lundi le projet structurant de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid-19 et d’autres vaccins, rapporte la MAP. Il est question de produire au Maroc du vaccin anti-Covid, ainsi que d’autres vaccins clés, de manière à promouvoir l’autosuffisance du royaume et de faire du royaume une plateforme de biotechnologie de premier plan à l’échelle du continent africain et du monde dans le domaine de l’industrie du « fill & finish ».

À lire : Maroc : la production locale des vaccins anti-Covid en discussions

Ce projet est le fruit d’un partenariat public-privé. Ses objectifs se résument en deux points : démarrer à court terme avec une capacité de production de 5 millions de doses de vaccin anti-Covid-19 par mois, avant de démultiplier progressivement cette capacité à moyen terme, et mobiliser un investissement global de l’ordre de 500 millions de dollars. Lors de la cérémonie de lancement, Samir Machour, expert international en biotechnologie industrielle et actuellement vice-président de Samsung Biologics, a présenté le projet au roi Mohammed VI et aux autres participants.

Le clou de la cérémonie a été la signature trois accords devant le roi Mohammed VI. Il s’agit du mémorandum relatif à la coopération pour le vaccin anti-Covid-19 entre l’État marocain et le groupe pharmaceutique national de Chine (SINOPHARM), signé par le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, et le président du Groupe Sinopharm, Liu Jingzhen, et du mémorandum d’accord concernant l’établissement de capacités de fabrication de vaccins au royaume du Maroc entre l’État marocain et la société Recipharm, signé par le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, et président du conseil d’administration du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, Mohamed Benchaâboune, le président directeur général de la société Recipharm, Marc Funk, et le représentant du consortium de banques marocaines, Othmane Benjelloun.

À lire : Covid-19 : des chercheurs veulent des vaccins marocains

Un contrat de mise à disposition de l’État marocain des installations de remplissage aseptiques de la Société de thérapeutique Marocaine (Sothema) pour la fabrication du vaccin anti-Covid-19 propriété de la société Sinopharm entre l’État marocain et la société Sothema a été par ailleurs signé par le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, et la présidente directrice générale de la Sothema, Lamia Tazi.

Mots clés: Mohammed VI , Vaccin anti-Covid-19 , Fès

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact