Covid-19 : le premier vaccin «  made in morocco  » disponible en novembre

16 juillet 2021 - 19h00 - Ecrit par : G.A

Lentement le Maroc s’achemine vers la mise sur le marché du vaccin anti-Covid-19 « made in morocco ». La première livraison de ce vaccin sera prête à la commercialisation début novembre 2021. Les préparatifs vont bon train pour ce nouveau grand pas dans la lutte contre le coronavirus.

Des sources au ministère de la Santé ont indiqué que les préparatifs ont démarré juste après la cérémonie de lancement et de signature des conventions relatives à la fabrication du vaccin anti-Covid-19 au Maroc, présidée par le roi Mohammed VI. Le quotidien Al Akhbar souligne que des cadres du ministère de la Santé se sont rendus, au cours de cette semaine, au siège de la société Sotherma pour se faire une idée de sa capacité à produire des vaccins « Made in Morroco ».

À lire : Bientôt des vaccins « made in Morocco »

La société chinoise Sinopharm a déjà transmis aux services concernés tous les documents relatifs à la fabrication du vaccin selon le protocole industriel adopté par la Chine. Les deux pays ont conclu un accord qui permet à l’État marocain de disposer des installations de remplissage aseptiques de la société Sotherma pour la fabrication du vaccin anti-Covid-19, propriété de Sinopharm.

À lire : Voici pourquoi le Maroc a choisi le vaccin chinois Sinopharm

La livraison des premiers vaccins et le lancement de la fabrication au Maroc ont été facilités par l’expert marocain en biotechnologie industrielle, Samir Machour, qui préside la société Samsung Biologics. Il aurait joué un rôle déterminant grâce à ses compétences et à son vaste réseau relationnel au sein des directeurs des sociétés multinationales spécialisées dans l’industrie pharmaceutique. Il a déclaré, lors de son intervention devant le roi Mohammed VI, que ce projet constitue un pas essentiel qui permettra la création d’un pôle d’excellence au Maroc dans le domaine de l’industrie biopharmaceutique sur le continent africain.

À lire : Industrie pharmaceutique : appel pour la promotion du Made in Morocco

Ce méga-projet, selon Samir Manchour, sera réalisé en plusieurs étapes à savoir : la mise en service d’unités de remplissage des flacons et des seringues, la mise sur le marché des vaccins, l’installation d’un centre de fabrication des vaccins et de médicaments en partenariat avec la société Recipharm, cinquième producteur de médicaments dans le monde.

Tags : Chine - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Voici pourquoi le Maroc a choisi le vaccin chinois Sinopharm

S’il est su de tous que le Maroc a fait appel à la Chine pour le vaccin anti-Covid-19, de nombreux Marocains se disent pas vraiment rassurés. Ils veulent connaître les...

Le roi Mohammed VI donne le top du projet de fabrication du vaccin anti-Covid

La cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid-19 et d’autres vaccins s’est...

Bientôt des vaccins « made in Morocco »

Le projet portant sur la mise en place d’une unité industrielle de production de vaccins et figurant dans le plan stratégique, a fait l’objet d’une étude par le Conseil...

Le Maroc va recevoir une nouvelle livraison de vaccin

Le Maroc s’apprête à recevoir un nouveau lot du vaccin chinois Sinopharm dont la livraison est attendue ce samedi 17 juillet. Un avion de Royal Air Maroc (RAM) s’est envolé pour...

Nous vous recommandons

Maroc : bientôt une unité de gestion du gazoduc Nigeria-Maroc

Le Maroc envisage de créer, au sein de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), un département exclusivement dédié à la gestion des projets pétroliers et gaziers nationaux dont le gazoduc...

Les agriculteurs britanniques en quête de saisonniers marocains

Les agriculteurs britanniques sont en quête de saisonniers marocains ou d’autres pays aussi éloignés que les Philippines ou la Mongolie à cause de l’absence des saisonniers ukrainiens. Une absence due à la guerre déclenchée par la Russie en...

Bloqués en France, des dizaines de saisonniers marocains appellent à l’aide

Une soixantaine de saisonniers marocains se retrouvent bloqués en France à cause des restrictions sanitaires. Un responsable associatif appelle les autorités marocaines à faciliter leur rapatriement vers le...

Kénitra : jets de cailloux sur des spécutaleurs (vidéo)

Le souk hebdomadaire Oulad Jelloul dans la province de Kénitra, a connu ce dimanche une bousculade et des accrochages suite à des « spéculations entretenues » par certains commerçants sur le prix des...

Au Maroc, des cliniques deviennent des cachettes pour criminels

Recherchés par la police, de nombreux criminels se cachent dans des cliniques privées de Casablanca, où ils se font hospitaliser. Une manière de se soustraire à la justice.

Le Maroc commence à fermer les lavages automobiles

Cette semaine à Rabat et à Salé, plusieurs garages de lavage de voiture ont été fermés par les autorités, dans le cadre de la lutte contre le gaspillage de l’eau potable, lancée pour faire face au stress...

Crise Algérie-Maroc : Abdelmadjid Tebboune refuse toute médiation

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, refuse toute médiation pour régler la crise diplomatique entre son pays et le Maroc.

Les prix des loyers des appartements meublés flambent à Agadir

Les prix des loyers des appartements meublés ont flambé à Agadir à cause de la ruée des fêtards, et ce, après l’interdiction d’organiser des festivités de fin d’année dans les hôtels et les établissements...

Maroc : il poignarde sa femme et se jette sous un train

Les habitants de Khouribga sont encore sous le choc suite au suicide, mardi, d’un père de famille. Avant cet acte désespéré, l’homme a d’abord poignardé son ex-femme.

Tanger : le mariage tout en couleurs de la présentatrice saoudienne Lojain Omran (vidéo)

Le Maroc est pour certains la destination privilégiée pour les vacances et pour d’autres comme la présentatrice saoudienne Lojain Omran, un lieu privilégié pour s’unir pour la vie.