Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

8 juillet 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le Maroc va fabriquer localement des vaccins anti covid 19. À travers la signature d’accords de coopération avec le géant chinois de l’industrie pharmaceutique Sinopharm, le projet va démarrer « à court terme ». Les chaînes de production, les chambres froides et les unités de conditionnement de Sothema sont supervisées par une équipe mixte. La production de flacons devant contenir le vaccin, lancée depuis des mois devrait s’achever sous peu.

Fruit de la volonté du roi Mohammed VI de faire du Maroc un hub régional de fabrication et de distribution de vaccins, le projet de fabrication du vaccin Sinopharm entre dans sa phase de concrétisation, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia qui revient sur les détails du mémorandum signé lundi.

D’après le quotidien, vers la fin de l’année, les laboratoires Sothema devraient produire le vaccin Sinopharm. Il s’agit à la fois de « production » et de « fill & finish ». La matérialisation d’une volonté nationale affichée depuis août 2020 et que le Royaume vient de franchir.

Avant la cérémonie de signature qui a réuni les responsables chinois du laboratoire Sinopharm et les partenaires privés, la même source rappelle qu’une commission d’experts maroco-chinoise a effectué des visites d’inspection dans les unités de production de Sothema. Ils ont tout passé au peigne fin, depuis les locaux de l’usine jusqu’à la chaîne de production finale destinés à la fabrication du vaccin.

Il s’agit, poursuit le journal, de plusieurs unités de production qui peuvent atteindre une capacité de 5 millions de doses par mois. L’usine compte également un système de réfrigération constitué de chambres froides avec une capacité de stockage de plusieurs millions de doses.

A lire : L’efficacité des vaccins Sinopharm confirmée par une nouvelle étude

Ainsi, une fois produit, le vaccin sera immédiatement mis dans les flacons qui sont évidemment fabriqués en verre, seul matériau capable de résister à des conditions de température extrêmes.

L’investissement global représentera 500 millions de dollars avec pour objectif de permettre l’établissement de capacités de fabrication de vaccins au Maroc dans les meilleures conditions, et le développement de ce qui s’apparente à un géant de l’industrie pharmaceutique sino-marocain. Il va être réalisé avec l’appui d’un consortium de banques marocaines et la contribution du Fonds Hassan II.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Industrie - Ministère de la Santé - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

L’efficacité des vaccins Sinopharm confirmée par une nouvelle étude

Les études se poursuivent en ce qui concerne l’efficacité des vaccins dans la lutte contre le Coronavirus. Dans une analyse publiée dans The Journal of the American Medical...

Vaccin anti-Covid : le Maroc et Israël se donnent la main

Les relations entre le Maroc et Israëlse renforcent davantage. Le royaume a associé l’État hébreu à ses projets de fabrication de vaccins contre le coronavirus.

Covid-19 : le premier vaccin «  made in morocco  » disponible en novembre

Lentement le Maroc s’achemine vers la mise sur le marché du vaccin anti-Covid-19 « made in morocco ». La première livraison de ce vaccin sera prête à la commercialisation début...

Coronavirus : les vaccins Pfizer et Moderna assurent une protection contre le variant indien

Les vaccins contre les coronavirus développés par Pfizer et Moderna, semblent protéger contre les variants de coronavirus triple mutant de l’Inde, B.1.617 et B.1.618.0. C’est ce...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Cyril Hanouna encense le roi Mohammed VI

L’animateur français d’origine tunisienne Cyril Hanouna a encensé le roi Mohammed VI dont il a salué les efforts consentis suite au puissant et dévastateur séisme qui a secoué le Maroc.

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Décès de Khadija Assad : le roi Mohammed VI adresse un message à la famille

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad, décédée la nuit dernière des suites d’une longue maladie.

Mohammed VI, marque déposée

Le roi Mohammed VI tente de mettre définitivement fin aux tentatives d’usurpation de titre et/ou fraude. Son nom devient une marque déposée.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...