Vaccin : le Maroc reçoit un lot de matériel de fabrication Sinopharm

23 octobre 2021 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Une cargaison de matériel entrant dans l’installation de l’usine locale de production de vaccin Sinopharm a été réceptionnée vendredi par les autorités marocaines.

Cet arrivage est constitué entre autres de l’ensemble du matériel et fournitures utilisés dans le processus du Fill and Finish, c’est-à-dire le remplissage du vaccin dans les flacons et les seringues, du liquide du vaccin, également des fournitures d’emballage, indiquent des sources citées par L’Opinion.

L’arrivée de ces équipements témoigne du respect de l’engagement du groupe Sinopharm qui est engagé aux côtés du laboratoire Sothema pour permettre le Maroc à produire localement les vaccins, souligne la même source.

A lire :Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

Aussi, rappelle-t-on que ce partenariat a fait l’objet d’une convention signée entre le royaume et la Chine ainsi que celle signée entre le ministère de la Santé et le laboratoire pharmaceutique marocain, ajoutant qu’après cette étape de livraison du matériel, la production en masse du vaccin chinois devrait commencer, comme prévu, dès décembre prochain, avec une capacité mensuelle de cinq millions de doses.

Sujets associés : Chine - Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

Le Maroc va fabriquer localement des vaccins anti covid 19. À travers la signature d’accords de coopération avec le géant chinois de l’industrie pharmaceutique Sinopharm, le...

Production locale de vaccins : l’OMS félicite le Maroc

Le Maroc est cité en exemple pour par l’organisation mondiale pour la Santé (OMS) pour son engagement à produire localement des vaccins, pour renforcer sa souveraineté sanitaire...

Le Maroc va produire le vaccin russe Spoutnik V

Le Maroc envisage de fabriquer et de distribuer le vaccin russe Spoutnik V sur son territoire. À la manœuvre, un laboratoire marocain présent dans plusieurs pays africains.

Les préparatifs s’accélèrent pour la fabrication du vaccin anti-Covid-19 au Maroc

Le Maroc est très engagé pour la fabrication sur son sol du vaccin anti-Covid-19. Après le remplissage des premières doses de Sinopharm dans les unités de Sothema, le pays...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une triche massive aux concours d’accès aux facultés de médecine

Au Maroc, des cas de triche ont été constatés lors des concours d’accès aux facultés de médecine. Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation est sur le banc des accusés.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Le Maroc manque cruellement de psychiatres

Malgré des progrès significatifs ces dernières années, le Maroc ne dispose pas d’assez de ressources humaines en termes de santé mentale. Le royaume ne compte que 343 psychiatres et 214 psychologues, pour une population estimée en 2020 à près de 37...