Maroc : la production locale des vaccins anti-Covid en discussions

24 juin 2021 - 08h40 - Ecrit par : A.T

Comme d’autres pays, le Maroc fait face à un retard inquiétant dans sa campagne de vaccination. Pour ce faire, le projet de production locale des vaccins contre la Covid-19 est de plus en plus envisagé, tant au niveau étatique que privé. Afin de vaincre le virus, les autorités sanitaires souhaitent plus dépendre uniquement des importations de vaccins.

Les conditions sont réunies pour réussir ce challenge, estiment plusieurs opérateurs pharmaceutiques marocains interrogés par Medias24. Ils citent entre autres, la volonté royale pour transformer le Maroc en pôle de production des vaccins à l’échelle de l’Afrique, des partenaires européens qui veulent accompagner cette volonté et des laboratoires nationaux qui sont prêts à investir.

Le projet se met en place dans la discrétion et bientôt un partenaire technologique pourrait installer les unités de production, rassurent-ils tout en confiant qu’il existe au moins un projet privé. Il est également fort probable que l’État lance son propre projet.

En effet, dans le souci de garantir la sécurité sanitaire à tous les Marocains et remettre totalement sur les rails l’économie nationale, le gouvernement a engagé une campagne de vaccination. À ce jour, près de 8,5 millions de personnes ont été totalement vaccinées selon une source du ministère, très loin des prévisions escomptées. Le royaume connaît donc un déficit de vaccins imputable à ses fournisseurs qui ont des difficultés d’approvisionnement.

De ce fait, disposer d’une unité de vaccins au Maroc offrant de larges capacités productives réduira significativement le délai d’attente en matière d’approvisionnement en vaccins, aussi bien pour notre pays que pour le reste de l’Afrique.

Les prérequis techniques sont tous réunis pour que le royaume se lance dans l’aventure. « Plusieurs initiatives existent et existaient bien avant la crise du Covid. Nous fabriquons déjà et développons nous-mêmes des vaccins pour usages vétérinaires sur place depuis des années. Notre pays est capable de fabriquer des vaccins », commentent les mêmes sources.

A lire : Le Maroc pourrait produire des vaccins anti-Covid pour toute l’Afrique

Toutefois, explique Ali Sedrati, président de FMIIP, en termes de transfert de technologie, le Maroc doit exiger de ses fournisseurs de vaccins, qui souffrent de problèmes de capacité de production, une clause de Tech transfert. Plusieurs pays tel que la Thaïlande, ont fait cela avec leurs fournisseurs. Elle a exigé à Astrazeneca la Tech transfert afin de produire les vaccins commandés pour sa population. Le géant britannique a non seulement accepté, mais il a aidé une société pharmaceutique thaïlandaise à construire et équiper la première unité de vaccins dans le pays

Tags : Santé - Ministère de la Santé - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

Le Maroc va fabriquer localement des vaccins anti covid 19. À travers la signature d’accords de coopération avec le géant chinois de l’industrie pharmaceutique Sinopharm, le projet...

Covid-19 au Maroc : le rythme des vaccinations en baisse

Le Maroc qui entend immuniser 80 % de sa population est confronté à une baisse du rythme des vaccinations anti-Covid-19. Ce ralentissement est lié à la baisse des stocks de...

Vaccin : le Maroc reçoit un lot de matériel de fabrication Sinopharm

Une cargaison de matériel entrant dans l’installation de l’usine locale de production de vaccin Sinopharm a été réceptionnée vendredi par les autorités...

Covid-19 : le premier vaccin «  made in morocco  » disponible en novembre

Lentement le Maroc s’achemine vers la mise sur le marché du vaccin anti-Covid-19 « made in morocco ». La première livraison de ce vaccin sera prête à la commercialisation début...

Nous vous recommandons

Voici le profil des Marocains qui s’endettent le plus

Bank Al-Maghrib a analysé le profil des Marocains qui recourent le plus aux crédits à la consommation et à l’habitat, sur la base des critères de l’âge, du revenu, de la catégorie socio-professionnelle et du lieu de...

États-Unis : le Maroc classé pays à risque élevé pour les voyageurs

Le Maroc est désormais classé par les États-Unis dans la catégorie 3 à risque élevé pour les voyageurs. C’est ce qui ressort des dernières directives relatives au Covid-19 du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies...

Joe Biden écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion du 66ᵉ anniversaire de l’Indépendance du Maroc, le président des États-Unis, Joe Biden a adressé un message de félicitations au roi Mohammed VI.

Macron demande des explications à Bennett suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Le président français Emmanuel Macron s’est entretenu avec le Premier ministre israélien Naftali Bennett au sujet du logiciel Pegasus que le Maroc aurait utilisé pour cibler son numéro et ceux d’autres...

La Russie veut imposer son vaccin au Maroc

La Russie multiplie les démarches pour obtenir le feu vert du Maroc pour l’enregistrement et la mise sur le marché marocain du vaccin Sputnik V contre le Covid-19.

Binter va reprendre ses vols vers le Maroc

Binter va reprendre ses vols vers le Maroc à partir du lundi 7 février, dès que le gouvernement marocain rouvrira son espace aérien aux vols internationaux.

Besançon : menacé d’expulsion, un Marocain retrouve enfin le sourire

Ahmed, un Marocain menacé d’expulsion et Florence, une Française avec qui il s’est marié en janvier 2020 ont enfin retrouvé le sourire après une grève de la faim entamée le 20 septembre pour obtenir un rendez-vous avec la Préfecture du...

Des élus américains appellent Joe Biden à cesser de fournir des armes au Maroc

Dans une récente correspondance adressée au président des États-Unis Joe Biden, les membres du Congrès américain Sara Jacobs et Colin Allred appellent son administration à faire respecter le droit du peuple sahraoui et à cesser de fournir des armes au...

Hajj 2022 : les recommandations des autorités marocaines

Le ministère du Tourisme a livré ses recommandations aux pèlerins marocains, précisant que les listes des agences de voyage autorisées à organiser l’opération Hajj 2022 sont disponibles.

Une étudiante arrêtée à Salé pour prostitution et proxénétisme

Accusée d’avoir livré des filles qu’elle a fait venir au Maroc pour se prostituer, une étudiante en master a été arrêtée puis placée en détention préventive à la prison d’Al Arjat à Salé. Elle serait membre d’un réseau international de proxénétisme...