Covid-19 : des chercheurs veulent des vaccins marocains

18 juin 2021 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : J.D

Des spécialistes marocains de la santé et de la recherche biomédicale ont souligné mardi, l’opportunité pour le Maroc de fabriquer un vaccin anti-Covid-19 par des laboratoires marocains. C’était à l’occasion d’une rencontre scientifique tenue à Rabat en présence d’experts et spécialistes de plusieurs pays du monde.

Il est nécessaire de développer et de fabriquer des vaccins anti-Covid-19 au Maroc et d’ériger le pays en un « pôle biotechnologique aux plans régional et continental », ont soutenu ces chercheurs participant à une rencontre scientifique sous le thème : « Quelle stratégie post-Covid-19 : vers le développement d’un vaccin humain au Maroc ? ».

D’après les participants, l’initiative permettra au marché marocain de disposer de ses vaccins humains dans de meilleures conditions, notamment en matière de coût et de délais. Pour le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du laboratoire de biotechnologie, le Maroc est en mesure de développer un tel médicament, malgré le coût onéreux du processus, rapporte Assabah. Le quotidien ajoute que le Pr Ibrahimi mise pour la concrétisation de ce projet, sur le partenariat et la coopération entre les scientifiques, les chercheurs et les entreprises pharmaceutiques.

Pour contrer la propagation du nouveau coronavirus dans le pays, il a fallu adopter la stratégie non médicale, basée essentiellement sur le respect des mesures de prévention et des gestes barrières, le protocole sanitaire adopté par le pays et la campagne de vaccination, a souligné le directeur du laboratoire de biotechnologie, lors de la même rencontre. « Ce qui a permis au pays de concrétiser progressivement les objectifs de stabilité de la situation épidémique », s’est réjoui Azeddine Ibrahimi.

À l’occasion de cette rencontre scientifique, des experts et des spécialistes venus de plusieurs pays du monde ont exposé diverses expériences de biotechnologie dans le développement et la fabrication de vaccins. Ces scientifiques sont venus, notamment de la Corée du Sud, des États-Unis d’Amérique, de la France, d’Égypte, d’Arabie saoudite, du Nigeria et du Maroc.

Sujets associés : Rabat - Santé - Recherche - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Un chercheur marocain promet un vaccin universel contre le Covid

Depuis l’apparition de la pandémie liée au coronavirus, c’est le branle-bas chez les scientifiques et chercheurs. Lbachir BenMohamed, chercheur américain d’origine marocaine et...

Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

Le Maroc va fabriquer localement des vaccins anti covid 19. À travers la signature d’accords de coopération avec le géant chinois de l’industrie pharmaceutique Sinopharm, le...

Le roi Mohammed VI donne le top du projet de fabrication du vaccin anti-Covid

La cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid-19 et d’autres vaccins s’est...

Moncef Slaoui : « la fabrication du vaccin anti-Covid-19 était la tâche la plus difficile de toutes »

L’immunologue marocain Moncef Slaoui, ex–conseiller scientifique en chef de l’Opération Warp Speed aux États-Unis, s’est prononcé sur la campagne de vaccination contre le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Découverte d’un important site fossilifère au Maroc

Des chercheurs internationaux ont découvert un nouveau site fossilifère important au Maroc, qui ouvre de nouvelles voies pour la recherche paléontologique et écologique. Ce site révèle que des arthropodes géants dominaient les mers il y a 470 millions...

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Exploitation de terres rares : le Maroc signe un accord avec Rainbow

Le géant britannique Rainbow Rare Earths vient de conclure un accord tripartite avec le groupe marocain de phosphates et d’engrais OCP et l’Université polytechnique Mohammed VI en vue de l’extraction et la transformation des terres rares.