Covid-19 : où est le vaccin 100% marocain ?

4 avril 2021 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le ministre de la Santé avait promis en novembre 2020 que le Maroc produira son vaccin contre le Covid 19. À l’heure où tous les pays du monde se procurent les vaccins des firmes asiatiques et belges et que le Maroc peine à sécuriser ses stocks, on s’interroge sur la promesse du ministre de la Santé qui avait annoncé la production d’un vaccin 100 % marocain.

Le projet de production locale d’un vaccin 100 % marocain annoncé par le ministre de la Santé se révèle un canular. Bien que détenant la palme d’or en matière de vaccination sur le continent africain, le Maroc se trouve être le dindon de la farce en termes d’acquisition à grande échelle des doses du Covid 19, rapporte les Ecos.

Le Royaume a déjà réceptionné, à ce jour, des millions de vaccins qui ont été administrés à 4 348 995 personnes à la date du 4 avril. Le Maroc dont les stocks de Sinopharm et AstraZeneca s’épuisent inéluctablement, est concurrencé par les pays riches qui expriment des besoins en quantités faramineuses de vaccins anti-Covid 19. Ils acquièrent les deux produits auxquels le Maroc est abonné.

Cette attitude des pays riches est à la base du ralentissement de l’opération de vaccination lancée en grande pompe. Pour pallier les ruptures éventuelles en vaccins, le Royaume s’est lancé dans l’identification de nouvelles sources d’approvisionnement. Le Comité technique de vaccination a récemment approuvé les vaccins Spoutnik V et Johnson & Johnson du fournisseur belge. Mais l’idéal pour relever le défi de l’immunisation de la population est la fabrication d’un vaccin d’origine marocaine.

Quelle suite pour le projet ?

Dans un entretien accordé à l’agence de presse russe Sputnik, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb avait affirmé que des vaccins seraient fabriqués depuis une plateforme de production vaccinale de haute technologie érigée dans la ville de Tanger. Face à la difficulté de concrétiser le projet, plus rien d’officiel ne se dit à ce propos.

Ce que l’on sait par contre, c’est que le Maroc est techniquement prêt à produire son propre vaccin, confie Abdel Majid Belaïche, analyste des marchés pharmaceutiques qui révèle qu’il reste ‹‹un certain nombre de prérequis », notamment la garantie d’avoir un marché d’écoulement rapide du produit fabriqué. Outre Majid Belaïche, une autre spécialiste, en l’occurrence Myriam Lahlou-Filali, directrice générale de Pharma 5, croit également en la capacité du Maroc à fabriquer son propre vaccin.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Tanger-Tetouan-Al Hoceima - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Coronavirus au Maroc : les plages, foyers de contamination ?

Après plus de 3 mois de confinement, les Marocains affluent vers les plages, en quête d’air frais. Au niveau de certaines plages, dont celle d’Ain Diab, les mesures de sécurité,...

Vaccination anti-Covid : un commandant de la paix suspendu pour fraude à Berrechid

La crainte de contracter le coronavirus pousse certains responsables à se faire vacciner sans remplir les conditions requises par les autorités sanitaires. Pour avoir reçu la...

Covid-19 au Maroc : 170 cas graves ces dernières 24h

5391 contaminations au Covid-19 ont été enregistrées au Maroc ces dernières 24 h, dont 170 cas graves.

Covid-19 : des chercheurs veulent des vaccins marocains

Des spécialistes marocains de la santé et de la recherche biomédicale ont souligné mardi, l’opportunité pour le Maroc de fabriquer un vaccin anti-Covid-19 par des laboratoires...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.