Le Roi Mohammed VI lance une profonde réforme constitutionnelle

10 mars 2011 - 00h48 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le Roi Mohammed VI a affirmé dans son discours prononcé mercredi, sa volonté d’entreprendre une réforme constitutionnelle globale et annonce à cette occasion la création d’une commission pour la révision de la constitution, qui sera dirigée par Abdeltif Mennouni.

Cette commission soumettra au Roi d’ici juin les propositions de réforme de la constitution, qui entrera en vigueur, par voie de référendum.

Le Roi Mohammed VI, a annoncé également le ’’renforcement du statut du Premier ministre en tant que chef d’un pouvoir exécutif effectif, et pleinement responsable du gouvernement, de l’administration publique, et de la conduite et la mise en œuvre du programme gouvernemental’’.

La nouvelle constitution consacre aussi ’’la pluralité de l’identité marocaine unie et riche de ses affluents, et au cœur de laquelle figure l’amazighité, patrimoine commun de tous les Marocains’’, affirme le Souverain dans son discours.

Voici les points forts du discours :

Régionalisation :

• La région inscrite dans la constitution, avec solidarité nationale entre et avec les régions.
• Élection des conseils régionaux au suffrage universel direct.
• Pouvoir d’exécution pour les président de conseils généraux "en lieu et place des gouverneurs et des walis" (fin des walis ?).
• Égalité (par la loi) de l’accès des hommes et des femmes aux fonctions électives.
• Refonte de la composition et des attributions de la Chambre des conseillers, avec consécration de sa représentativité territoriale des régions.

Constitution :

• Officialisation de l’Amazigh et son inscription dans la Constitution.
• Consolidation de l’Etat de droit et des institutions, l’élargissement du champ des libertés individuelles et collectives et la garantie de leur exercice.
• Constitutionnalisation des recommandations de l’Instance Equité et Réconciliation (IER), ainsi que des engagements internationaux du Maroc.
• Justice au rang de pouvoir indépendant et renforcement des prérogatives du Conseil constitutionnel.
• Prééminence de la Constitution et consolidation de la suprématie de la loi et l’égalité de tous devant elle.
• Consolidation du principe de séparation et d’équilibre des pouvoirs.
• Un gouvernement élu, émanant de la volonté populaire exprimée à travers les urnes, et jouissant de la confiance de la majorité à la Chambre des représentants.
• Nomination du premier ministre au sein du parti politique arrivé en tête des élections de la Chambre des représentants et sur la base des résultats du scrutin.
• Premier ministre en tant que chef d’un pouvoir exécutif effectif, responsable du gouvernement, de l’administration publique, et de la conduite et la mise en œuvre du programme gouvernemental.
• Constitutionnalisation de l’institution du Conseil de gouvernement, définition et clarification de ses compétences.
• Consolidation du rôle des partis politiques dans le cadre d’un pluralisme effectif, et l’affermissement du statut de l’opposition parlementaire et du rôle de la société civile.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Abdellatif Menouni - Mouvement du 20 février - Commission consultative de révision de la Constitution - Réforme de la constitution

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 40 milliards de dollars pour changer le visage du transport

Le Maroc s’apprête à mettre en œuvre la vision stratégique lancée par le roi Mohammed VI, afin de « placer le pays sur la voie d’un développement économique et social durable et global ».

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

Dans son discours, le roi Mohammed VI tient à "rassurer" ses frères algériens

Le roi Mohammed VI a adressé samedi, un discours à la nation, à l’occasion du son accession au trône. Le voici dans son intégralité

Cyril Hanouna encense le roi Mohammed VI

L’animateur français d’origine tunisienne Cyril Hanouna a encensé le roi Mohammed VI dont il a salué les efforts consentis suite au puissant et dévastateur séisme qui a secoué le Maroc.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Marche verte : discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI adressera ce dimanche soir un discours à l’occasion du 47ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, annonce le Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie dans un communiqué.