Recherche

Bouffée d’oxygène pour Royal Air Maroc

© Copyright : DR

17 novembre 2020 - 15h30 - Economie

Après plusieurs mois d’attente, Royal Air Maroc va augmenter son capital de 3,4 milliards de DH grâce aux apports de l’État et de la fondation Hassan II (deux actionnaires majoritaires qui détiennent 98% des actions. L’ouverture de la souscription est prévue pour la période du 20 novembre au 20 décembre prochain.

Le capital de la compagnie nationale passe de 3,62 à 7,02 milliards de DH, grâce à l’injection de 34 millions d’actions nouvelles de 100 dirhams de nominal chacune, rapporte Le360. Selon le contrat, les actionnaires doivent régler au moins le 1/4 de leur montant nominal en espèces ou par compensation avec des créances liquides et exigibles des souscripteurs vis-à-vis de la société. Quant au solde, il devrait être libéré en une ou plusieurs fois sur appel du conseil d’administration.

Le dernier rapport de la Direction des établissements et entreprises publics (DEPP) indique que « le Fonds Hassan II a réglé sa contribution financière à hauteur de 1,5 milliard de dirhams en avances en comptes courants. Ils seront intégralement capitalisés lors de l’augmentation de capital de la compagnie, indique-t-on. La part de l’État, à raison de 1,17 milliards, sera ajoutée aux 700 millions de DH prévues dans le cadre de la loi de finances 2020, est-il précisé.

Lors d’un point de presse organisé en août dernier, l’Argentier du Royaume a relevé que l’injection des 6 milliards de dirhams, se fera à hauteur de 60%, soit 3,6 milliards de dirhams, sous forme d’injections d’argent public dans le capital (augmentation de capital). Le reste, évalué à 2,4 milliards de dirhams (40% du total), prendra la forme de crédits garantis par l’État.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Royal Air Maroc (RAM) , Liaison aérienne

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact