Lalla Meryem au Festival de Strasbourg

8 juin 2002 - 18h53 - Ecrit par :

Lalla Meryem a présidé, hier, la cérémonie d’inauguration du Festival du Maroc au Parc de l’Orangerie, à Strasbourg, dans une ambiance empreinte de chaleur et d’émotion, en présence de nombreuses personnalités françaises et marocaines, ainsi que des membres de la communauté marocaine établie en Alsace et à travers la France et de Strasbourgeois.
Au milieu des applaudissements et de cris de joie et de youyous d’une foule enthousiaste, dont beaucoup en costume traditionnel allant du Nord du Maroc jusqu’aux provinces du Sud.

S.A.R. la Princesse Lalla Meryem a visité les stands des artisans marocains, installés sous des tentes Caïdales en bordure d’un magnifique lac, et s’est longuement arrêtée pour les voir à l’œuvre.
La diversité et le savoir-faire marocain en matière d’artisanat (sculpture sur bois, zelliges, dinanderie, damasquinerie, travail sur cuir, tissage traditionnel, objets de décoration, ornement au henné, etc.) ont été largement représentés. Les artisans, venus de différentes villes du Maroc, dont notamment Fès, Meknès, Rabat, Marrakech, Laâyoune, Dakhla, Casablanca, El-Jadida, ont fait la démonstration de leurs remarquables talents, fruit d’un héritage riche et ancestral. La venue de Son Altesse Royale a été hautement saluée par Mme Fabienne Keller, maire de la capitale de l’Alsace, qui abrite d’importantes institutions européennes. « Votre présence honore notre ville et témoigne d’une amitié indéfectible entre la France et le Maroc », a-t-elle déclaré, dans une allocution à l’occasion de cette inauguration.
Mme Keller a tenu également à rendre hommage aux combattants marocains qui ont largement contribué à la libération de la France du joug du fascisme.
« Nous savons combien nous devons notre liberté à l’engagement de nombreux enfants du Maroc, qui ont, pour un grand nombre, verse leur sang sur cette terre d’Alsace au cours de la deuxième guerre mondiale.
C’est un sentiment de reconnaissance que je voudrais vous exprimer aujourd’hui de façon solennelle, a-t-elle rappelé.
Cette manifestation est un événement dont nous mesurons toute la portée et je voudrais vous exprimer toute notre gratitude pour la part que le Royaume du Maroc a pris dans l’organisation des journées marocaines de Strasbourg. Votre présence ici, Votre Altesse Royale, signifie beaucoup pour nous, a souligné Mme Keller, ajoutant aussi que la présence de S.A.R. la Princesse Lalla Meryem à Strasbourg, une ville européenne, témoigne que l’avenir de la construction européenne se joue avec les pays du Bassin méditerranéenne.
Nos liens doivent continuer de se développer car notre histoire est largement commune. L’Europe, que nous construisons ici, à laquelle nous sommes très attachés, c’est aussi la votre, a-t-elle ajouté.
Pour Mme Keller, le Festival du Maroc à Strasbourg, du 6 au 16 juin, est placé sous le signe de la convivialité et de l’amitié. Je sais que la rencontre se produira entre Français et Marocains, entre Strasbourgeois et artistes venus de Casablanca, de Fès, de Meknès ou de Marrakech. C’est cela qui compte, c’est cela qui nous réunit aujourd’hui : favoriser les échanges, favoriser l’ouverture et la rencontre, a relevé le maire de Strasbourg avant de souhaiter plein succès à ce festival.
M. Ahmed Lahlimi, ministre de l’Economie sociale, des PME et de l’Artisanat, chargé des Affaires générales du gouvernement, a pour sa part exprimé à S.A.R. la Princesse Lalla Meryem les sentiments de gratitude et de fierté de tous les artisans marocains. La présence de Votre Altesse Royale marque, une fois de plus, la Haute sollicitude de S.M. le Roi Mohammed VI à l’endroit de ce patrimoine national que constitue l’artisanat marocain et témoigne des rapports d’amitié et de sincère considération qui lient les deux peuples français et marocain et leurs dirigeants respectifs, a affirmé M. Lahlimi.
La qualité de l’accueil réservée à cette manifestation par la ville de Strasbourg et la région de l’Alsace est, en outre, illustrée avec force par le parrainage de Mme Fabienne Keller, maire de Strasbourg, en notant aussi que la présence des présidents des corps élus de Strasbourg, de la région d’Alsace et de la communauté urbaine sont autant de manifestations de cette solidarité et de cette amitié tissées entre nos deux peuples sur le champ d’honneur et pérennisées par un partenariat qui s’épanouit sous le signe de l’excellence et qui se développe, au-delà de la France et avec son appui, avec l’Europe.
Rendant hommage à la communauté marocaine installée depuis des décennies dans cette région, M. Lahlimi a souligné que cette communauté a su conjuguer l’identité culturelle avec les valeurs de tolérance et d’ouverture que nous avons en partage avec l’Alsace pour donner un bel exemple de cette fraternité franco-marocaine.
La manière, a-t-il fait observer, dont a été conduit le projet de la grande mosquée de Strasbourg par la mairie constitue un autre exemple du respect par les Alsaciens de l’ensemble du peuple français du dialogue entre les civilisations et du pluralisme culturel et identitaire.
S.A.R. la Princesse Lalla Meryem a, par ailleurs, présidé un grand dîner de gala, dans un palace de la ville, et auquel étaient conviées de nombreuses personnalités françaises et européennes, ainsi que la délégation marocaine composée notamment, outre M. Lahlimi, de M. Mohammed Achaâri, ministre de la Culture et de la Communication, M. Hassan Abouyoub, ambassadeur du Maroc en France, M. Abderrazak Jaïdi, ambassadeur, chargé du consulat général à Paris, M. Mohammed Alaoui Belrhiti, consul général du Royaume à Strasbourg, M. Redouane Reghaye, directeur de l’Office marocain du tourisme en France (ONMT) et du représentant de la Royal Air Maroc à Strasbourg, M. Chbani.
L’assistance a pu également admirer un défile de caftans marocains, orchestre par M. Belghazi et la styliste Mme Amina Alaoui, et écouter un orchestre de musique traditionnelle.
Durant une semaine, Strasbourg va vivre ainsi à l’heure marocaine. Les Strasbourgeois auront l’occasion de découvrir le Maroc, sa culture, son artisanat, ses sites touristiques, ainsi que ses potentialités économiques. Quant à l’art culinaire, il est également de la partie. Une semaine de la gastronomie marocaine est organisée à l’hôtel Hilton avec quatre chefs venus de l’hôtel Dorint Atlantic Palace à Agadir.

Source : lematin

Tags : Lalla Meryem - Festival - Strasbourg - Ahmed Lahlimi Alami

Nous vous recommandons

Maroc : un imam appelant à se rebeller condamné

Accusé d’avoir incité ses pairs à manifester, l’imam Saïd Abou Ali, en détention, a vu sa peine réduite en appel à trois mois de prison ferme.

Maroc : des restaurants et hôtels fermés

Sur ordre de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, un hôtel a été fermé pour avoir organisé une pool-party, 12 restaurants ont connu le même sort à Agadir. Ces établissements ont foulé aux pieds les mesures sanitaires édictées afin de freiner la...

Le Maroc participera aux célébrations des Accords d’Abraham

Le Maroc est attendu dans les tout prochains mois aux Émirats arabes unis ou au Bahreïn où il participera au premier anniversaire des Accords d’Abraham. Le royaume a normalisé ses relations avec Israël en décembre...

Marrakech : les raisons de la hausse des tarifs dans les hammams

Aucun secteur d’activités n’échappe à l’inflation galopante. À Marrakech, les habitués des hammams peinent à comprendre les raisons pour lesquelles, les tarifs ont presque doublé pour, dit-on, faire face à la cherté du...

Vol Maroc-Espagne : Ryanair accusée d’avoir traité les passagers comme des chiens

Suite à la décision marocaine relative à la suspension de toutes liaisons aériennes pendant 15 jours à partir de lundi 29 novembre 2021 à 23h59, bon nombre de passagers se sont retrouvés bloqués au Maroc. Parmi eux, une touriste espagnole qui accuse Ryanair...

Les raisons de la participation du Maroc au sommet arabe sur l’Iran

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger participe au sommet du Néguev consacré aux défis régionaux et à la menace iranienne qui pèse sur la région. Pourquoi une telle participation ...

Maroc : l’exploration pétrolière à Tarfaya inquiète les Canaries

Le Maroc vient d’autoriser la société Qatar Petroleum International Upstream L.L.C à poursuivre l’exploration pétrolière dans ses eaux au large de Tarfaya, près des îles Canaries. La nouvelle suscite une «  extrême inquiétude  » dans l’archipel...

L’équipe d’Algérie « très bien reçue » par les Marocains

Malgré la rupture des relations diplomatiques entre Alger et Rabat, le match opposant l’Algérie au Burkina Faso pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022 aura bel et lieu le 7 septembre au Grand...

Plus de la moitié des visas Schengen pour les Marocains délivrés par la France

La Direction des Études et des Prévisions Financières (DEPF), a récemment publié les chiffres sur les voyages des Marocains au titre de l’année 2019. Il ressort que le Maroc est le 5ᵉ pays en volume de visas Schengen...

Allal Al Qadous condamné pour diffamation envers le prince Moulay Rachid

La justice marocaine a condamné Mustapha Semlali alias « Allal Al Qadous » à deux ans de prison ferme et 5000 DH d’amende pour avoir diffamé le prince Moulay Rachid.