Sahara : Moncef Marzouki soutient le Maroc face à l’Algérie

6 février 2021 - 08h00 - Ecrit par : J.K

Rejoignant la position du Maroc sur le Sahara, l’ancien président tunisien Moncef Marzouki attaque l’Algérie. Allant à l’encontre de l’avis de ses anciens alliés, il fait part de son opinion dans une interview.

Pour Moncef Marzouki, élu après Ben Ali par les islamistes du mouvement Ennahda, et premier chef d’État tunisien post-révolution, l’Algérie a joué un rôle négatif dans la révolution du Jasmin en 2010-2011, ayant mis un terme au régime de Ben Ali. Dans une interview accordée à la chaîne de télévision satellitaire Al Khaleej, Moncef Marzouki a indiqué que « les autorités algériennes ont combattu la révolution tunisienne et lui ont été hostiles pendant ses premières années. Ce qu’a enduré la révolution tunisienne de la part de l’Algérie n’est pas moindre que ce que lui ont fait subir les Émiratis, même si c’était d’une manière différente ».

Bien que nul n’ait voulu critiquer ouvertement le grand voisin algérien sur ce sujet, ce n’est pas la première fois que l’ancien président tunisien, connu pour ses relations avec le Maroc et ses amitiés qataries, attaque le pouvoir algérien. Dans cette récente interview, M. Marzouki accusait l’Algérie d’être obstacle à « l’édification maghrébine ». Cette déclaration a touché un point sensible du pouvoir algérien qui a réclamé et obtenu des explications.

Dans ce sens, le ministère tunisien des Affaires étrangères a immédiatement réagi en affirmant que, « les excellentes relations avec l’Algérie ne peuvent être perturbées par des positions officieuses, qui n’engagent en rien la Tunisie et ne représentent que leurs auteurs ». De plus, le cœur de l’ancien « allié » de Marzouki, le mouvement islamiste Ennahda, bat pour l’Algérie.

À travers un communiqué, Ennahda a exprimé son « rejet » des affirmations de Marzouki qu’il qualifie d’« offensantes » envers l’Algérie, « précipitées », « irresponsables » et « contre-productives ». Par ailleurs, Tunis a bien conscience que rien ne peut être entrepris sans l’avis de l’Algérie. 

Tags : Algérie - Diplomatie - Tunisie - Moncef Marzouki - Sahara Occidental

Aller plus loin

Les hostilités de l’Algérie ont précipité le rapprochement Maroc-Israël

L’ancien ministre tunisien des Affaires étrangères, Ahmed Ounaies affirme que les hostilités de l’Algérie sont à l’origine du rétablissement surprenant des relations diplomatiques...

Sahara : l’ancien Président tunisien Marzouki soutient le Maroc et charge le Polisario et l’Algérie

L’ancien président tunisien Moncef Marzouki a réagi au regain de tensions entre le Maroc et le Polisario. Il apporte son soutien au royaume et charge "les ennemis de l’unité...

Sahara : Tebboune tient toujours au référendum

La Libye et le Sahara étaient au cœur des propos du président algérien, Abdelmadjid Tebboune, samedi dernier, face aux hauts gradés de l’armée.

Maroc-Algérie : Moncef Marzouki veut tenter une médiation

« Le dialogue entre le Maroc et l’Algérie est ce dont l’Union du Maghreb arabe a besoin pour éviter toute division et fracture dans la région » a soutenu l’ancien président tunisien...

Nous vous recommandons

Voici pourquoi Achraf Hakimi pourrait quitter le PSG

L’international marocain Achraf Hakimi envisage de quitter le PSG qu’il a rejoint l’été dernier et avec qui son contrat court jusqu’en 2026. En voici les raisons.

L’Espagne « aide » les MRE à payer le carburant

L’État espagnol va dépenser plus de 26 millions d’euros pour faciliter le transit des Marocains d’Europe vers le Maroc via les ports espagnols dans le cadre de l’Opération Marhaba 2022.

Le nouveau dispositif de vente de billets risque de compromettre l’Opération Marhaba

Des dysfonctionnements sont notés dans la vente des billets aux Marocains résidant à l’étranger souhaitant se rendre au Maroc depuis le port d’Algésiras dans le cadre de l’opération Marhaba 2022. C’est du moins ce que révèlent des rapports parlementaires...

Les touristes français délaissent le Maroc pour l’Espagne

Les campings de la région de Murcia espèrent un afflux de touristes lors des vacances de Pâques, tant sur la côte de Carthagène, Mazarrón et Águilas qu’à l’intérieur de la région qui profite du désamour des touristes pour le Maroc cette saison...

Larbi Belcaid absent à la reprise de son procès

Poursuivis pour dilapidation de deniers publics et signature de contrats de gré à gré dans le cadre de la COP 22, le maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, et son adjoint, Younes Benslimane, ne se sont pas présentés mercredi 15 septembre au tribunal....

Mohamed fait les meilleures sardines grillées de Malaga

Mohammed Basraoui, un migrant marocain arrivé à Ceuta sous un camion il y a vingt ans, réalise aujourd’hui des brochettes de poisson dont raffolent les habitants de Malaga.

Achraf Hakimi est le joueur arabe le plus cher de l’histoire

La signature d’un contrat de cinq ans avec le Paris Saint-Germain pour la somme de 70 millions d’euros, fait de l’international marocain Achraf Hakimi, le joueur arabe le plus cher de l’histoire. Passé le stress des négociations et de la signature du...

Bordeaux : des étudiants marocains menacés d’expulsion

Des étudiants marocains figurent parmi les étudiants qui sont menacés d’expulsion de leur logement à la résidence universitaire le « Village 5 » à Bordeaux. Ils s’opposent à la décision et engagent de facto un bras de fer avec le...

Voici pourquoi le Maroc interdit l’exportation de l’huile argan

Le Maroc a décidé de limiter l’exportation de l’huile d’argan. Voici les explications du gouvernement.

Gims met sa villa de Marrakech en vente

Le chanteur Gims a décidé de mettre en vente la somptueuse villa qu’il possède à Marrakech. Combien faut-il débourser pour l’acquérir ?