Sahara : Le Polisario contre le transfert aérien au Maroc

2 mars 2024 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Polisario a réagi à la décision d’Espagne de transférer la gestion de l’espace aérien du Sahara au Maroc, en contrepartie de l’ouverture des bureaux de douane de Sebta et Melilla.

Abdallah Arabi, responsable du Polisario en Espagne, s’oppose à la décision d’Espagne de transférer la gestion de l’espace aérien du Sahara au Maroc. « L’Espagne ne possède pas cet espace, et donc ne peut pas renoncer à cette question », a-t-il réagi jeudi dans une déclaration à la presse. Aussi, a-t-il renouvelé son appel à Pedro Sánchez pour revenir sur son soutien au plan d’autonomie marocain, afin de « se conformer au droit international ». En tant que puissance administrante, l’Espagne gère, via ENAIRE, une société publique espagnole rattachée au ministère des Transports, l’espace aérien du Sahara depuis des décennies à partir des îles Canaries, comme l’a établi l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) qui contrôle le trafic aérien dans cette zone.

À lire :Sahara : l’Espagne cède l’espace aérien au Maroc

La décision espagnole intervient suite à la dernière visite de chef du gouvernement espagnol, Pedro Sànchez au Maroc, au cours de laquelle il s’est entretenu avec le roi Mohammed VI le 21 février 2024. D’ores et déjà, les deux parties ont constitué un groupe de travail pour travailler sur le dossier, conformément à la déclaration conjointe du 7 avril 2022. Deux réunions ont déjà eu lieu. L’Espagne et le Maroc ont formé « une commission technique pour traiter les détails relatifs à la coopération technique et sécuritaire dans le domaine de la gestion de l’espace aérien » dans le territoire, ont rapporté des sources diplomatiques au sein du ministère espagnol des Affaires étrangères au journal espagnol OK Diario.

À lire :L’Espagne soutient (à nouveau) le Maroc, l’Algérie en colère

L’Espagne a décidé de transférer la gestion de l’espace aérien du Sahara au Maroc, en contrepartie de l’ouverture des bureaux de douane de Sebta et Melilla. En juin dernier, la Moncloa avait informé le Maroc que l’Espagne allait suspendre le transfert au Maroc de la gestion de l’espace aérien du Sahara. Le gouvernement espagnol avait reconnu avoir engagé des pourparlers avec Rabat à ce sujet en vue de parvenir à une plus grande sécurité dans les connexions et la coopération technique. À l’origine de la décision de suspension du transfert, la fin de la législature et de l’enclenchement du processus électoral dans le pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla - Polisario - Sahara Marocain

Aller plus loin

La visite de Pedro Sánchez au Maroc vue d’un mauvais œil en Algérie

Visiblement, la visite du Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez à Rabat n’est pas du goût de médias algériens. Les critiques fusent.

Le Maroc va reprendre possession d’un palais en Espagne

Le maire de Tanger, Mounir Laymouri, était en début de semaine à Vitoria, au Pays basque, pour signer un accord de coopération en vue de trouver une solution au problème du...

Le Maroc se prépare pour la gestion de l’espace aérien du Sahara

Le Maroc s’active pour le transfert par l’Espagne de la gestion de l’espace aérien du Sahara, en contrepartie de l’ouverture des bureaux de douane de Sebta et Melilla.

Un ancien ministre algérien appelle l’ONU à annuler l’African Lion 2024

L’Algérie voit d’un mauvais œil l’organisation conjointe par le Maroc et les États-Unis d’« African Lion 2024 », le plus large exercice militaire en Afrique, sur le territoire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.