Samir, de migrant à influenceur sur les réseaux sociaux

15 mars 2022 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Samir Faranji, 20 ans, est un jeune marocain qui a immigré en Espagne à l’âge de 17 ans. Aujourd’hui, il utilise les médias sociaux, notamment YouTube, pour faire connaître les histoires de jeunes migrants comme lui et dénoncer les discriminations et les discours de haine dont ils sont victimes.

Après un périple très difficile, Samir est arrivé en Espagne et a réussi à s’intégrer. Il a très tôt appris l’espagnol et bénéficié de toutes les ressources et formations disponibles. Aujourd’hui, il est devenu un membre actif de la communauté des migrants et dispose d’un contrat de travail. Il est aussi influenceur sur les réseaux sociaux et anime une chaîne YouTube qui promeut le rapprochement des cultures espagnole et arabe.

À lire : Youssef, un exemple d’intégration réussie d’un migrant en Espagne

« Je suis parti de zéro en Espagne et maintenant, je travaille et réalise beaucoup de choses dont je rêvais quand j’étais au Maroc », a déclaré le jeune marocain originaire de la petite ville d’Ichniwane, dans un entretien à Baynana. Une fois arrivé en Espagne, il a été arrêté par la Garde civile et transféré dans un centre de mineurs de Grenade, situé loin de la ville. Il se rappelle avec émotion de ses premières nuits dans ce centre. « La nourriture était froide et pas très bonne, les vêtements inadéquats et l’endroit manquait de chauffage », a indiqué Samir qui a décidé de fuir le centre après trois jours pour aller vivre dans la rue avant de rejoindre Madrid avec d’autres compagnons d’infortune.

À lire : Espagne : les messages de haine envers les migrants mineurs se multiplient

Dans la capitale, il est pris en charge dans un centre de mineurs où il a appris l’espagnol et a suivi une formation professionnelle en coiffure. Les soirs, il était serveur dans un bar. « Je ne devais rester que sept mois avant d’avoir mes 18 ans. J’ai dû faire beaucoup de choses pour ne pas me retrouver dans la rue après », précise-t-il. Ainsi, après avoir atteint la majorité, Samir a vécu dans une résidence avec d’autres jeunes, grâce à CESAL, l’organisme qui l’a pris en charge à son arrivée à Madrid, et travaillé dans un restaurant de la ville. Il a créé une chaîne YouTube où il partage des vidéos sur sa vie en Espagne et répond à des questions sur l’immigration, les préjugés et les discours de haine dont sont souvent victimes les migrants.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne

Aller plus loin

Le Marocain Momo Chaliki, globe-trotteur du football hier, aujourd’hui éducateur reconnu

Mohamed Chaliki, Marocain résidant en France, est passé en quelques années de globe-trotteur du football à éducateur reconnu. Un bel hommage lui a été rendu vendredi lors de la...

Espagne : les messages de haine envers les migrants mineurs se multiplient

Selon l’Observatoire espagnol du racisme et de la xénophobie (OBERAXE), environ 30 % des publications enregistrées sur les réseaux sociaux au cours des mois de juillet et d’août...

Rentré sous un camion à 9 ans en Espagne, Mustapha passe le concours de Garde civil

Mustapha est un jeune marocain qui a quitté son Tanger natal à l’âge de 9 ans à la recherche d’une vie meilleure en Espagne. Aujourd’hui, il se prépare à devenir garde civil.

Mohamed Ikissane, marocain assistant social Barcelone

Mohamed Ikissane est un jeune migrant marocain qui est arrivé à Barcelone sous un camion en 2018. Il a été accueilli sur la paroisse de Santa Ana qui l’a aidé à aller de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...