Aider leurs familles au Maroc, le rêve des mineurs devenus majeurs en Espagne

6 juin 2022 - 08h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Trouver un travail pour s’intégrer dans la société et envoyer de l’argent à leurs familles au Maroc. C’est le rêve de la plupart des anciens migrants mineurs devenus majeurs en Espagne.

« Si je travaille, je pourrai envoyer cinq ou six euros à ma famille. Même si c’est peu, ils en ont plus besoin que moi », a déclaré à Heraldo, Salahdin El Ayoubi, un ancien mineur aujourd’hui âgé de 21 ans. Il avait quitté le Maroc à l’âge de 14 ans et à son arrivée en Espagne, a été placé dans un centre pour mineurs où il a séjourné jusqu’à l’âge de 18 ans. Il avait fui les conditions de vie difficiles dans le royaume pour se construire un meilleur avenir en Espagne.

Comme lui, Abdelghani El Hand, 21 ans, originaire de Nador, n’a qu’un objectif : avoir un travail et s’intégrer dans la société pour offrir une vie meilleure à sa famille. Passionné de sport, El Hand a quitté le Maroc pour devenir un footballeur professionnel. Un rêve qui s’est brisé dès son arrivée en Espagne et il s’est retrouvé dans un centre pour mineurs.

À lire : Exemples d’intégration réussie de mineurs marocains en Espagne

Depuis la fin de l’année dernière, le gouvernement espagnol a mis en œuvre une réforme du règlement sur l’immigration, facilitant l’obtention des permis de séjour et de travail à ces mineurs qui sont appelés à quitter les centres de mineurs à la majorité et à s’insérer dans la vie active. Ces permis de travail et de séjour ont une durée de deux ans et peuvent être renouvelés si la demande est faite un an avant l’échéance.

« C’est beaucoup de pression pour ces jeunes » qui cherchent à aider leurs familles et se construire un meilleur avenir en Espagne, explique-t-on du côté de Málaga Acoge qui les prend en charge et les forme en hôtellerie, tourisme, restauration, mécanique, etc., jusqu’à la majorité. Ils doivent d’abord surmonter le premier obstacle, la langue, et ensuite faire face aux difficultés pour trouver du travail car, ils n’ont généralement pas de diplômes universitaires.

Sujets associés : Enfant - Immigration clandestine - Espagne

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Hamza, un exemple d’intégration d’un mineur marocain en Espagne

Hamza Bouqaid, un migrant marocain qui vient d’avoir 18 ans, a obtenu son premier contrat de travail en tant qu’agent d’entretien au club Nazareth pendant cette saison...

Une loi en Espagne permet de régulariser des milliers de mineurs marocains

Quelque 16 000 mineurs marocains ayant atteint la majorité, ont obtenu leurs permis de séjour et de travail en Espagne. C’est le résultat de la réforme sur la réglementation des...

Exemples d’intégration réussie de mineurs marocains en Espagne

Aymane Esbai, un Marocain de 19 ans, a réalisé son rêve de rejoindre l’Espagne et de poursuivre ses études. Comme lui, de nombreux jeunes maghrébins fuient leur pays à la recherche...

Un ex-mineur marocain, acteur principal dans un court-métrage sur la situation des migrants en Espagne

Hassan El Boujaddaini, ancien migrant mineur, joue le rôle principal dans le court métrage « Todo va bien », un film qui raconte la réalité des migrants mineurs en Espagne et les...

Nous vous recommandons

Enfant

Confinement : risque de dépression chez les enfants et adolescents

La santé psychique des enfants, après plusieurs mois de confinement, préoccupe divers acteurs de la santé (pédiatres, pédopsychiatres), des parlementaires et des associations de la société civile. Ils invitent le gouvernement à prendre le problème au sérieux...

France/Mineurs étrangers : la consule du Maroc dénonce la stigmatisation de son pays

Les mineurs étrangers sont les plus suspectés dans l’ampleur de la délinquance à Rennes et ailleurs. Le Président français veut que le Premier ministre accélère le dossier de leur expulsion. La consule du Maroc y voit "une stigmatisation" du...

Achraf Hakimi défend les enfants pour l’Unicef

L’international marocain, Achraf Hakimi vient de décrocher un nouveau titre. Celui de Champion des droits de l’enfant décerné par l’UNICEF à travers son bureau du Maroc. Avec sa nouvelle casquette, la star marocaine du football doit multiplier les...

1 500 Marocaines accouchent chaque année à Melilla

Chaque année, des milliers de femmes marocaines se rendent à Melilla et Ceuta pour mettre au monde leur enfant. L’objectif  : profiter d’un système de santé très performant et gratuit et garantir à leur nouveau-né la nationalité...

Rayan, "symbole de solidarité" : l’Égypte pleure le garçonnet marocain

Les messages de condoléances se succèdent après le décès de Rayan, un garçonnet de 5 ans, resté coincé dans un puits de 45 cm de diamètre pendant 5 jours, après une chute accidentelle. Mohamed Abou El Enein, vice-président de la Chambre des Représentants...

Immigration clandestine

L’Italie va expulser les immigrés en situation irrégulière

Le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, a annoncé que les immigrés clandestins en provenance des pays Nord-africains seront immédiatement expulsés.

Sécurité aux frontières : Frontex prête à agir « immédiatement » à Ceuta

L’agence Frontex assure avoir la capacité et les moyens suffisants pour agir « immédiatement » aux frontières de Ceuta et Melilla afin de limiter les assauts répétés de migrants, si l’Espagne en exprime le...

Des Maghrébins "traqués" à la frontière franco-espagnole

L’organisation d’extrême droite Génération identitaire s’est mise à traquer les « profils suspects » et « afro-maghrébins » à la frontière franco-espagnole. Une nouvelle opération antimigrants, baptisée « Mission Pyrénées » a été lancée, mardi 19 janvier...

Un pasteur lance un appel pour régulariser la situation d’un sans papiers marocain

Arrivé en France depuis 5 ans, Otmane, un sans-papier marocain est sous le coup d’une expulsion. Sa rencontre avec le pasteur Donato Dalla Valle, qui gère l’abri temporaire pour SDF,« Le Refuge », qui l’a accueilli, va lui permettre très bientôt de...

Portugal : 17 migrants clandestins marocains en cavale

17 migrants clandestins marocains se sont échappés de la caserne militaire au Portugal où ils étaient placés en quarantaine après la découverte de quelques cas positifs au coronavirus parmi eux.

Espagne

L’Espagne assouplit les conditions pour les voyageurs marocains

Les voyageurs marocains non vaccinés et d’autres nationalités hors de l’Union européenne peuvent désormais entrer en Espagne en présentant simplement un test négatif.

Espagne : la justice s’intéresse au fils de Brahim Ghali

Le juge du tribunal de Saragosse, Rafael Lasala, en charge de l’affaire Ghali en Espagne, vient d’ouvrir une enquête sur les conditions d’obtention d’un titre de séjour par Luali Brahim Sid El Mustafa, son fils, qui l’accompagnait le 18 avril...

Vaste opération antidrogue à Algésiras pour stopper le haschich marocain

Les trafiquants de drogue ont multiplié les opérations ces dernières semaines entre le Maroc et l’Espagne. Pour tenter d’y mettre fin, ou du moins marquer la présence policière, une opération d’envergure a été menée ce mercredi à Algésiras, mobilisant quelque...

Maroc : quatre Espagnols arrêtés pour trafic de drogue

Quatre Espagnols ont été arrêtés par les éléments de la Gendarmerie royale, sur les rives de la plage de Dalia, près du port de Tanger Med, non loin de Ceuta.

Frontière Ceuta-Maroc : les travaux de rénovation de la clôture avancent à grands pas

Le périmètre de la clôture servant de frontière entre le Maroc et Ceuta est en pleine rénovation. Les fils barbelés sont remplacés par des éléments moins tranchants.