L’Espagne refuse d’accorder les permis de séjour aux migrants mineurs devenus majeurs

23 juillet 2021 - 10h00 - Ecrit par : A.P

La situation des mineurs non accompagnés qui atteignent la majorité reste préoccupante en Espagne. Ces derniers souhaitent régulariser leur situation et demandent une mise en œuvre de la réforme de la loi sur les étrangers afin de leur permettre de renouveler leur permis de séjour et de travail.

Les migrants mineurs, protégés par l’État qui les prend en charge dans les centres à leur arrivée, tombent dans l’illégalité une fois qu’ils atteignent la majorité. A 18 ans, ils sont contraints de quitter ces centres et deviennent pour la plupart des SDF et des sans-papiers. « Le ministère de l’Inclusion, de la sécurité sociale et des migrations, il y a plus d’un an, a promis de revoir la réglementation sur l’immigration afin de faciliter la transition vers la majorité à tous les mineurs étrangers non accompagnés, en leur accordant le permis de séjour et de travail après l’âge de 18 ans. Actuellement, la réforme est en attente d’approbation par le Conseil des ministres », a indiqué SOS Racisme qui a lancé mardi une campagne sur les réseaux sociaux « pour faire entendre la voix des mineurs » et exiger une mise en œuvre rapide de la réforme.

À lire : La Cour européenne interdit l’expulsion de mineurs marocains

Selon l’avocat de l’association, Mikel Mazkiaran, le fait que la Cour suprême ait fixé dans le règlement les droits de paiement pour le renouvellement de leurs permis de séjour à 2 000 euros par mois, a mis les mineurs dans une situation compliquée. « Il semble que la procédure de modification du règlement est actuellement arrêtée. Quelles que soient les raisons, il est nécessaire et urgent qu’elle aboutisse, car les mineurs sont laissés pour compte », a-t-il expliqué.

Mohamed El Ghadoui est un Marocain qui est arrivé à Motril en 2019 à l’âge de 16 ans. Il a laissé toute sa famille au Maroc pour se construire un meilleur avenir en Espagne. A ce jour, il n’a toujours pas de permis de séjour et de travail. Mohamed raconte que les débuts étaient « très difficiles ». « Vous êtes sous le choc, vous êtes seul et ne savez pas par où commencer. Finalement, je suis allé voir la police qui, après vérification de mon identité, m’a conduit dans un centre de mineurs que j’ai dû quitter à l’âge de la majorité », a-t-il déclaré.

À lire : Exemples d’intégration réussie de mineurs marocains en Espagne

« A 18 ans, le Conseil provincial cesse de vous soutenir parce qu’il estime que vous pouvez vous débrouiller seul, mais c’est idiot. J’allais renouveler mon titre de séjour mais ils ne me l’ont pas accordé et je n’ai pas l’autorisation de travailler », ajoute Mohamed qui réside actuellement dans un appartement à Altza avec cinq autres garçons et deux tuteurs.

Son compatriote, Aboubakr El-Hachloufi, 23 ans, se trouve dans la même situation. « Il y a 7 ans, j’ai décidé de venir du Maroc pour avoir une vie comme tout le monde, un bon avenir. Mais à 23 ans, je n’ai ni permis de séjour, ni emploi, et aucun revenu. Je vis dans l’appartement d’un ami à Donostia », raconte-t-il. « Ils nous rendent les choses très difficiles », déplore-t-il.

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Enfant

Aller plus loin

La Cour européenne interdit l’expulsion de mineurs marocains

Depuis quelques semaines, les pays membres de l’Union européenne ont entamé l’expulsion des migrants clandestins et des mineurs non accompagnés en situation irrégulière sur leur...

Aider leurs familles au Maroc, le rêve des mineurs devenus majeurs en Espagne

Trouver un travail pour s’intégrer dans la société et envoyer de l’argent à leurs familles au Maroc. C’est le rêve de la plupart des anciens migrants mineurs devenus majeurs en...

Hassan, un migrant mineur marocain, s’inquiète pour son avenir

Hassan (nom d’emprunt), un jeune Marocain de 17 ans, est l’un des 20 migrants mineurs de Ceuta transférés à Galicia. Il est arrivé à Ceuta il y a un peu plus de six mois, après avoir...

Exemples d’intégration réussie de mineurs marocains en Espagne

Aymane Esbai, un Marocain de 19 ans, a réalisé son rêve de rejoindre l’Espagne et de poursuivre ses études. Comme lui, de nombreux jeunes maghrébins fuient leur pays à la recherche...

Nous vous recommandons

Nora Fatehi testée positive au Covid-19

Nora Fatehi, danseuse, mannequin, actrice, chanteuse et productrice maroco-canadienne a été diagnostiquée positive au Covid-19. Elle appelle ses fans à préserver leur santé.

Un concurrent israélien de Glovo s’attaque au Maroc

L’application de livraison de nourriture « Haat » (« apporter » en arabe), qui jusque-là opère exclusivement dans le secteur arabe et essentiellement rural en Israël, prévoit de proposer ses services à l’étranger, notamment au...

Vidéo : des trafiquants de drogue arrêtés par des baigneurs en Espagne

La Garde civile, grâce à une forte collaboration citoyenne, a procédé à l’arrestation de deux hommes, présumés trafiquants de drogue à Grenade. En tout, plus de 700 kilos de haschich marocain ont été...

Le groupe Voltalia va construire deux centrales solaires au Maroc

Volta Maroc, filiale du groupe français Voltalia, l’entreprise appartenant à la famille Mulliez, plus connue par ses enseignes Auchan, Décathlon, Kiabi, Pimkie, ou encore Leroy Merlin, va réaliser deux centrales solaires dans le royaume dans le cadre de...

Texas : le tueur d’Adil Dghoughi arrêté

Terry Turner, 65 ans, a été arrêté pour le meurtre d’Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans, tué au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre dernier.

Un proche de Tebboune appelle à l’expulsion des Marocains d’Algérie

Arslane Chikhaoui, expert en géopolitique, un proche conseiller du président algérien Abdelmadjid Tebboune, appelle à l’expulsion de ressortissants marocains établis en Algérie.

Le Maroc achète le système de défense israélien «  Dôme de fer  »

Le Maroc vient d’acquérir au profit des Forces armées royales, le système israélien Skylock Dome, conçu pour détecter et neutraliser les drones non autorisés.

Le président algérien réitère son soutien au Polisario

À l’occasion du 46ᵉ anniversaire de la naissance de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  », le président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, a félicité Brahim Ghali et réitéré son soutien au Polisario et au peuple sahraoui dans le...

Des hackers iraniens ciblent le Maroc

Des hackers affiliés à l’Iran seraient liés à une série d’attaques ciblées visant des fournisseurs d’accès Internet (FAI) et des opérateurs de télécommunications au Maroc, en Tunisie, en Arabie saoudite et en...

Maroc : après les averses orageuses, la canicule

Plusieurs provinces marocaines vont connaître une vague de chaleur de dimanche 5 septembre à mercredi 8 septembre, alerte la Direction générale de la météorologie (DMN).