L’histoire d’Ayoub : du Maroc à Vigo, après « l’enfer » de Sebta

13 décembre 2021 - 09h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Il y a un an et demi, Ayoub, 16 ans, a quitté le Maroc pour rejoindre Ceuta où il a passé des jours à errer dans la rue, avant d’être pris en charge dans un centre de migrants. Depuis juillet dernier, il vit à Vigo où il se construit un meilleur avenir.

Aujourd’hui âgé de 17 ans, Ayoub a très vite appris l’espagnol à son arrivée à Ceuta. Il fait partie des mineurs étrangers non accompagnés (MENA) qui ont été transférés en juillet dernier du centre d’accueil de Ceuta à Vigo. « Dans mon pays, je ne pouvais rien faire. Il n’y avait pas de travail, il n’y avait pas d’avenir, je devais partir », a-t-il confié à Atlantico.

Le jeune homme raconte son parcours difficile. « Vous traversez la frontière, et vous vous retrouvez seul, vous ne connaissez personne… », précise-t-il, se rappelant des jours passés à dormir à la belle étoile. Il garde aussi un mauvais souvenir de son séjour dans le centre de Ceuta. « Là-bas, on n’avait pas plus de trois minutes pour prendre notre douche et il n’y avait pas de vêtements », a déploré le jeune homme.

À lire : Exemples d’intégration réussie de mineurs marocains en Espagne

Il dit se sentir « beaucoup mieux » à Vigo où il a été transféré en juillet avec d’autres mineurs. Il vit désormais dans un centre de l’association Berce et a déjà commencé par « chercher du travail » pour gagner de l’argent et aider ses frères et sœurs restés au Maroc. Pour le moment, il suit des cours de mécanique. Malgré les difficultés du moment, Ayoub préfère rester en Espagne. « Je ne retournerai pas au Maroc », a-t-il déclaré.

Les responsables du centre de Berce confirment qu’il est un jeune homme respectueux et déterminé. « C’est une personne introvertie, mais il suit les règles », explique Noelia Turnes, responsable du centre Berce. Dans quelques semaines, Ayoub aura 18 ans et devrait quitter le centre, mais il est possible de prolonger le délai en fonction de la situation de chaque mineur, précise la responsable qui assure que les mineurs bénéficient d’une prise en charge intégrale.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Enfant - Immigration clandestine

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Ceuta : les familles marocaines déconseillent aux mineurs de rentrer au Maroc

Les regroupements familiaux de mineurs marocains avec leurs familles au Maroc sont rares après le déclenchement de la crise migratoire ouverte en mai avec l’arrivée massive de...

Exemples d’intégration réussie de mineurs marocains en Espagne

Aymane Esbai, un Marocain de 19 ans, a réalisé son rêve de rejoindre l’Espagne et de poursuivre ses études. Comme lui, de nombreux jeunes maghrébins fuient leur pays à la recherche...

Presque la totalité des mineurs marocains à Sebta refuse de rentrer au Maroc

La plupart des mineurs marocains arrivés en mai à Ceuta affirment avoir subi des violences physiques, des abus et mauvais traitements au Maroc. Pour cette raison, ils ne...

Espagne : 182 millions d’Euros pour l’intégration des immigrés

Le gouvernement espagnol a alloué une enveloppe globale de 182 millions d’Euros aux Communautés Autonomes pour l’accueil et l’intégration des...

Nous vous recommandons

Espagne

Un couple espagnol de grimpeurs pro-LGTBI crée un nouveau parcours au Maroc

Le couple de grimpeurs et militants LGTBI, Jaume Peiró et Álex González, de Pobla de Vallbona (Valence), ont lancé un nouveau parcours dénommé « Queer Action » dans le Haut-Atlas marocain.

Les Marocains d’Andalousie attendent avec impatience l’Opération Marhaba 2022

Les Marocains résidant en Andalousie sont heureux depuis l’annonce de la reprise prochaine de l’Opération Marhaba, dont les éditions de 2020 et 2021 avaient été annulées par le Maroc en raison de la crise sanitaire et des tensions avec...

Pegasus : un parti espagnol dédouane le Maroc

Le porte-parole de Podemos au Congrès, Pablo Echenique, a déclaré mercredi qu’il est possible que le Maroc ne soit pas derrière l’espionnage des téléphones de Pedro Sanchez et de Margarita Robles, soulignant qu’« il pourrait y avoir plus d’un acteur...

José Manuel Albares se rendra au Maroc en mai

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, se rendra au Maroc le 11 mai pour prendre part à la réunion ministérielle de la coalition contre l’État islamique qui se tiendra à...

Des Marocains jetés à la mer par des militaires espagnols (vidéo)

Battus et jetés à l’eau, plusieurs migrants arrivés à Sebta ces derniers jours, ont eu droit à un traitement « inhumain ». Une vidéo, publiée le 18 mai sur les réseaux sociaux montre des soldats espagnols poussant violemment à la...

Ceuta (Sebta)

Le Parti populaire souhaite un rapide rétablissement des relations entre Rabat et Madrid

Préoccupé par les tensions entre le Maroc et l’Espagne, le Parti Populaire (PP) espagnol souhaite que Madrid reprenne « le plus tôt possible » ses relations avec Rabat.

Le Maroc pourrait ouvrir partiellement les frontières avec l’Espagne

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annoncé lundi la réouverture prochaine des frontières aériennes, « à condition que toutes les garanties nécessaires soient données » pour préserver la santé des voyageurs et des Marocains contre le...

Ceuta : le Médiateur contre le rapatriement de mineurs marocains

Le Médiateur a demandé vendredi au ministère de l’Intérieur de suspendre l’opération de rapatriement au Maroc des mineurs non accompagnés de Ceuta. L’institution a été saisie de plusieurs plaintes émanant d’ONG de défense des droits des enfants qui dénoncent le...

Badr, un champion d’athlétisme disparu en mer

Au-delà des statistiques d’immigration clandestine, il y a des histoires comme celles de Badr, le jeune Marocain disparu en mer qui aimait concourir et gagner les courses d’athlétisme à Ceuta.

Des policiers blessés dans un assaut de migrants sur la clôture de Melilla

Un groupe de 119 migrants subsahariens est entré illégalement à Melilla ce lundi, en traversant la haute clôture métallique qui sépare la ville autonome du Maroc.

Enfant

Confinement : risque de dépression chez les enfants et adolescents

La santé psychique des enfants, après plusieurs mois de confinement, préoccupe divers acteurs de la santé (pédiatres, pédopsychiatres), des parlementaires et des associations de la société civile. Ils invitent le gouvernement à prendre le problème au sérieux...

Maroc : jusqu’à 300 dirhams par jour pour des mendiants professionnels

Phénomène remontant aux temps immémoriaux, la mendicité prend de jour en jour de l’altitude. "Pas de sot métier" dit on, aujourd’hui, dans la société marocaine, la mendicité est devenue, pour certains, une...

Naim, le deuxième garçon de Hiba Abouk et Achraf Hakimi, est né

Hiba Abouk a annoncé la naissance de son deuxième enfant avec Achraf Hakimi. C’est un garçon et il se prénomme Naim.

Khénifra : une belle-mère torture son enfant

L’histoire de la belle-mère tortionnaire n’a pas fini de livrer tous ses secrets. On apprend aujourd’hui que cet enfant de 8 ans, habitant à Khenifra, avait été soumis par sa belle-mère à des séances de tortures par le feu, en plein...

Pays-Bas : Anissa sauve un enfant en détresse respiratoire

Anissa Assabbab, une aide-soignante, a sauvé mardi la vie d’un jeune enfant en détresse respiratoire dans le centre-ville d’Amersfoort aux Pays-Bas.

Immigration clandestine

L’Espagne expulse 125 migrants entrés par le rocher d’Al Hoceima

Un groupe d’environ 125 migrants subsahariens arrivés lundi au rocher de Badis en provenance d’Al Hoceima, ont été rapatriés au Maroc.

Presque la totalité des mineurs marocains à Sebta refuse de rentrer au Maroc

La plupart des mineurs marocains arrivés en mai à Ceuta affirment avoir subi des violences physiques, des abus et mauvais traitements au Maroc. Pour cette raison, ils ne souhaitent pas retourner dans le...

Des mineurs marocains parlent de l’enfer de l’immigration

Mohamed Hajjaj, Jamal Benfatih et Jad Atwane sont trois jeunes marocains arrivés en Espagne alors qu’ils étaient mineurs. Ils racontent leur histoire lors d’une conférence sur la migration des adolescents et des...

Le ministre de l’Intérieur espagnol nie les retours forcés des mineurs marocains

Le ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, a assuré dimanche qu’il n’y a pas eu de retours immédiats de mineurs après la crise migratoire de mai, mais plutôt des retours volontaires, facilités par les autorités locales de...

Saint-Nazaire : Elle rentre et trouve deux mineurs dans son lit

Deux mineurs, dont l’un est d’origine marocaine, ont profité de l’absence d’une habitante de Saint-Nazaire pour squatter son appartement. Se retrouvant dans l’impossibilité de rentrer chez elle, puisque la porte a été verrouillée de l’intérieur, elle a...