Recherche

Mohamed Ikissane, marocain assistant social Barcelone

© Copyright : DR

10 mai 2022 - 16h20 - Marocains du monde - Par: A.P

Mohamed Ikissane est un jeune migrant marocain qui est arrivé à Barcelone sous un camion en 2018. Il a été accueilli sur la paroisse de Santa Ana qui l’a aidé à aller de l’avant. Aujourd’hui, il est étudiant en assistance sociale et fait partie des 295 bénévoles de la paroisse.

Mohamed Ikissane, 25 ans, vit désormais dans un appartement en colocation avec d’autres jeunes. À son arrivée à Barcelone en 2018, il a été conduit par une assistante sociale sur cette paroisse qui prend en charge des migrants, des sans-abri ou des personnes en situation difficile. Là, il a non seulement été nourri et logé, a appris l’espagnol et le catalan, mais aussi et surtout, il a trouvé sa vocation : devenir un assistant social « pour aider d’autres migrants ou personnes dans le besoin ».

« Aider me rend heureux », confie-t-il à COPE. Le jeune marocain a quitté son pays pour se construire un meilleur avenir en Espagne. « Je voulais atteindre certains objectifs : poursuivre mes études et travailler pour aider ma famille. Mais dès mon arrivée, j’ai fait face à une dure réalité. Car entrer irrégulièrement, sans papiers, n’aide pas… Je ne savais pas où manger et dormir », explique-t-il, racontant sa douloureuse expérience avant de venir à Santa Ana, un centre qui lui a permis de s’intégrer et d’aller de l’avant.

À lire : Samir, de migrant à influenceur sur les réseaux sociaux

« Dans ce centre, j’ai eu l’opportunité d’avancer, d’être plus autonome, d’avoir une vie plus digne et de pouvoir atteindre mes objectifs », affirme Mohamed qui, voyant son expérience de migrant, a choisi de suivre des cours d’assistance sociale pour aider d’autres personnes en situation difficile. « Je vais aux cours l’après-midi. Le week-end, je travaille. Je fais partie des bénévoles de la paroisse », déclare-t-il avec fierté.

Mohamed se sent à l’aise dans ce nouveau rôle. « Puisque je parle arabe, j’aide les professionnels de la paroisse à communiquer avec les jeunes migrants qui arrivent, essentiellement marocains comme moi. Je leur donne des conseils, je travaille patiemment avec eux », se réjouit-il, espérant rapidement obtenir son diplôme d’assistant social pour aider et soutenir d’autres migrants ou des personnes qui ont besoin d’aide en général.

Mots clés: Barcelone , Immigration clandestine , Intégration

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact