Scandale des billets du Mondial 2022 : d’autres têtes vont tomber

15 août 2023 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) devrait auditionner d’autres personnes dont des présidents de clubs de football, un membre fédéral et un animateur radio soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire dite du « scandale des billets du Mondial 2022 ».

Le « scandale des billets du Mondial 2022 » n’a pas fini de livrer ses secrets. Des virements bancaires et des enregistrements audio mènent les enquêteurs sur la piste d’autres personnes qui auraient, elles aussi, revendu au marché noir de milliers de tickets destinés à être distribués gratuitement aux supporters marocains des Lions de l’Atlas au Mondial au Qatar à des prix exorbitants, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar. La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) se chargera ainsi d’auditionner les suspects qui ont reçu des transferts d’argent effectués sur leurs comptes bancaires par un groupe de supporters de l’équipe nationale de football.

À lire :Affaire des billets au Qatar : La justice marocaine frappe fort

Ils seront également entendus sur des enregistrements audio sur WhatsApp ainsi que des conversations téléphoniques qu’ils ont eues avec des supporters de l’équipe nationale ayant acheté les billets d’accès aux stades. Parmi ces suspects, figurent des présidents de clubs de football, dont un membre fédéral en plus d’un animateur radio qui faisait partie de la délégation des journalistes présents au Qatar. Les supporters qui ont transféré de l’argent vers les comptes des suspects seront, eux aussi, entendus par la BNPJ.

À lire :Scandale des tickets du mondial : des têtes vont tomber

Suite à l’éclatement de cette affaire, plusieurs personnes avaient été arrêtées, poursuivies puis condamnées par le tribunal de première instance d’Ain Sebaa. Poursuivis pour les chefs d’inculpation de tentative d’escroquerie, de participation et de vente de billets sans autorisation, le président de l’Olympique de Safi – également député – avait écopé respectivement d’une peine de 18 mois de prison et d’une amende de 2 000 dirhams, et de 10 mois de prison ferme et d’une amende de 1 000 dirhams. Tous devraient interjeter appel.

Sujets associés : Football - Coupe du Monde 2022 au Qatar - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Aller plus loin

Affaire des billets au Qatar : La justice marocaine frappe fort

Le tribunal correctionnel de Casablanca a tranché dans l’affaire des billets de la Coupe du Monde au Qatar en 2022, en prononçant hier des peines de prison et des amendes.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Trafic de billets de match : un député marocain dans la tourmente

Soupçonné d’être impliqué dans la vente illégale de billets de matchs en coupe du monde au Qatar, le député RNI de Safi, Mohamed El Hidaoui, a été convoqué devant la Commission...

Scandale des tickets du mondial : des têtes vont tomber

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a terminé son enquête sur le scandale lié à la revente des tickets destinés aux supporters marocains lors du mondial Qatar...

Ces articles devraient vous intéresser :

Barça : le casse-tête Abdessamad Ezzalzouli

L’attaquant marocain du Barça, Abdessamad Ezzalzouli, se trouve dans une situation délicate au sein du club catalan, où il est mis sur le banc depuis plusieurs matchs.

PSG – Lens : voici les notes d’Achraf Hakimi par la presse sportive

Le PSG renoue avec les victoires après deux matchs nuls. Samedi, les Parisiens ont battu les Lensois par 3 buts à 1. Alors que le PSG reprenait des couleurs, comment la presse a-t-elle évalué la prestation de l’international marocain Achraf Hakimi ?

À 19 ans, un joueur marocain attire l’attention des géants du football

Un jeune joueur marocain de seulement 19 ans est convoité par de nombreux clubs européens, dont l’Atletico de Madrid. Mais son prix pourrait refroidir les prétendants.

Réaction d’Achraf Hakimi après son carton rouge face à Ajaccio

Le latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi a réagi au nouveau carton rouge qu’il a reçu samedi lors du match contre Ajaccio (5-0 en faveur des Parisiens) pour avoir participé à des échauffourées avec ses adversaires.

La condition de Chelsea pour laisser partir Hakim Ziyech cet été

Le club de Chelsea se dit prêt à laisser partir l’international marocain Hakim Ziyech dont le contrat court jusqu’en 2025, cet été. Toutefois, le club anglais pose une condition.

Selon les statistiques, le Maroc n’atteindra pas les 8e de finale

La probabilité que le Maroc atteigne les huitièmes de finale est très faible. C’est ce que prédit une célèbre agence de statistiques.

Quel club pour Hakim Ziyech ?

Peu utilisé à Chelsea, Hakim Ziyech devrait bientôt quitter le club. Le Marocain a maintes fois exprimé son désir de se relancer ailleurs, et ce n’est pas les propositions qui manquent. Milan AC, Tottenham ou encore son ancien club, l’Ajax d’Amsterdam...

Brahim Diaz : la Fédération marocaine fait appel à Achraf Hakimi

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) ne lâche pas Brahim Diaz et veut à tout prix l’enrôler pour qu’il rejoigne l’équipe du Maroc. Pour ce faire, elle dispose de plusieurs atouts.

Séville FC offre Youssef En-Nesyri à l’Inter

Séville FC entend offrir l’international marocain Youssef En-Nesyri à l’Inter Milan qui est en quête d’un attaquant. Du côté du club italien, l’heure est à la réflexion.

Sofyan Amrabat face à un choix risqué avant la clôture du mercato

L’international marocain Sofyan Amrabat préfère rejoindre l’effectif de Manchester United que de jouer pour des clubs comme Liverpool, l’Atletico Madrid, Nottingham Forest, Galatasaray ou encore des clubs saoudiens qui souhaitent s’offrir ses services...