Recherche

Sebta : le nombre de femmes marocaines domestiques a augmenté de 52%

© Copyright : DR

11 septembre 2019 - 16h20 - Marocains du monde

Pour la première fois, en fin août, le nombre des personnes affiliées à la sécurité sociale à Ceuta dans le régime spécial des employés de maison a dépassé les deux mille (2001), dans un secteur couvert par des femmes marocaines qui accèdent chaque jour à la ville autonome, pour travailler chez les particuliers.

Elles sont de plus en plus nombreuses, les femmes marocaines qui franchissent la frontière de la ville autonome afin de travailler comme employées de maison.

Au début des années 2000, seulement 349 travailleurs étaient affiliés à ce système spécial, un chiffre qui est passé à 716 en 2010. Ce nombre est tombé à 570 en janvier 2012, lorsque la Délégation gouvernementale a assoupli les conditions de régularisation et a atteint 1172, en janvier 2013, fait savoir La vanguardia.

Depuis le début de cette année, ce chiffre a augmenté de plus de 52% depuis que la Délégation gouvernementale a imposé des contrôles plus restrictifs afin d’empêcher l’entrée transfrontalière sans permis de travail ou de séjour en Espagne.

"Bien qu’il n’y ait pas de recensement officiel, on estime qu’environ 4000 femmes marocaines traversent quotidiennement la frontière entre Ceuta et le Maroc, pour effectuer un travail salarié principalement en tant que domestiques dans un secteur féminisé à forte demande", a souligné pour sa part Nuria Galán dans sa thèse de Doctorat sur le secteur.

En effet, selon les recherches de celle-ci, "les mouvements migratoires transfrontaliers de ces femmes sont motivés par le manque d’emplois et d’attentes dans leur pays d’origine et par la manière de répondre aux besoins économiques propres et de leur famille".

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact