Sebta veut poursuivre les compagnies maritimes

28 mai 2008 - 22h42 - Espagne - Ecrit par : L.A

Les compagnies maritimes opérant sur la ligne Algésiras-Sebta risquent gros. Les autorités de la ville veulent les poursuivre devant la justice espagnole pour entente sur les prix. Les faits imputés remontent au mois de mars dernier quant à l’occasion de la Semana Santa (Pâques), les opérateurs maritimes ont augmenté de manière presque identique les tarifs de la traversée. Ils sont passés de 8 euros à 70 euros chez les deux alliances de compagnies opérant sur le détroit, Acciona et Euroferrys, d’un côté, Balearia et Buquebús, de l’autre.

Les autorités contestent non pas les niveaux des tarifs majorés mais surtout leur augmentation quasi synchronisée. Preuve, selon les responsables de la ville, de l’entente des compagnies. Et ces dernières ne sont pas à leur premier contact avec la justice, plus précisément, sur le chapitre de la tarification.

Déjà, en 2003, l’Etat espagnol avait condamné les compagnies maritimes opérant sur la ligne Algésiras-Sebta à payer une amende de 600.000 euros (7,2 millions de DH) à l’époque. En effet, Trasmediterránea, Buquebús et Euroferrys se seraient entendues, selon la justice espagnole sur les prix des billets et ont opéré sur cette ligne sur la base d’un pool, une pratique commerciale qui tombe sous le joug de la loi anti-monopole européenne. Le tribunal de défense de la concurrence, instance habilitée en Espagne à traiter de ces cas, a aussi exigé l’arrêt immédiat de ces pratiques. A noter que contre un tel jugement, la loi espagnole ne permet pas de recours.

En 2005, Euroferrys avait présenté les bases d’une nouvelle tarification et sera suivie par les autres transporteurs opérant sur la ligne Algésiras-Tanger. Ce sont des promotions saisonnières ainsi que des offres de fidélité.

A noter que selon des sources maritimes, l’augmentation du prix du carburant mettrait à mal bon nombre de ces compagnies, surtout pendant les périodes de basse saison. Les rotations effectuées le seraient à perte à cause d’un taux de remplissage bas. La ligne Tanger-Algésiras souffrirait par contre moins de cet aspect. Le trafic TIR assure un minimum vital permettant d’éponger les frais fixes liés à l’exploitation en basse saison.

Source : L’Economiste - A. A.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Maritime - Opération Marhaba 2023

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Le nombre de MRE en hausse de 10% à Tanger Med

Le flux de MRE accueillis au port de Tanger Med, dans le cadre de l’opération Marhaba a augmenté cette année de 10 % par rapport à l’édition de 2019. Jusqu’au 1ᵉʳ août dernier, environ 530 436 passagers et 136 263 véhicules ont transité par ce port.

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Marhaba 2022 : attention aux pics de retour

L’opération Marhaba 2022 se poursuit « dans de bonnes conditions », d’après l’autorité portuaire de Tanger Med. Selon ses prévisions, la période de retour enregistrera son pic du 25 au 30 août.

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Bank Of Africa dévoile ses nouvelles offres MRE

À l’occasion de l’opération Marhaba, Bank Of Africa a dévoilé mercredi son offre « de produits et services innovants », visant à se rapprocher davantage de ses clients MRE.