Maroc : bel exploit pour le secteur agricole, malgré le coronavirus

30 décembre 2020 - 05h40 - Economie - Ecrit par : I.L

Contrairement aux autres secteurs, l’agriculture marocaine a résisté à la crise sanitaire due au Covid-19. Grâce à cette résilience, la campagne agricole 2019-2020 a connu une hausse de 8% des exportations des produits agro-alimentaires.

La crise sanitaire due au coronavirus et la rareté des pluies n’ont pas impacté le secteur agricole. La hausse des exportations des produits agro-alimentaire a permis de réaliser 39,5 milliards de dirhams de chiffres d’affaires. S’agissant des produits maraîchers, ils ont enregistré 1 416 000 tonnes, soit une croissance de 12% en glissement annuel.

Le dynamisme des professionnels du secteur a permis de prioriser un approvisionnement régulier du marché national entraînant le bon déroulement des activités à l’export.

En ce qui concerne les exportations des clémentines, elles ont connu une hausse de 60% au cours de la période du 1ᵉʳ septembre au 22 novembre 2020. La récente mise en place d’un programme d’assolement couvrant une superficie de 5,8 millions Ha sur des principales cultures d’automne permet de garantir les besoins de consommation et des exportations jusqu’à mai 2021.

Les exportations de la campagne des produits agro-alimentaires 2020-2021 pourraient enregistrer une hausse de 10% par rapport à 2020, grâce au lancement de la nouvelle stratégie de développement du secteur agricole. Dénommée «  Génération green 2020-2030  », elle vise à renforcer les réalisations des dix dernières années, en priorisant la ressource humaine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Partie de rien, cette famille de MRE gère un empire et emploie 250 personnes en Espagne

Dans le secteur maraîcher en Espagne, l’entreprise Frutas Azahara, dirigée par une famille d’origine marocaine, tient une place de choix. Arrivés en Espagne dans les années 90...

La tomate marocaine a toujours la cote en Europe

La tomate marocaine est très présente sur les marchés européens en dépit de la crise sanitaire liée au coronavirus. La campagne d’exportation a démarré sur les chapeaux de roues.

Rendement des haricots verts : le Maroc deuxième mondial

La production des haricots verts prend de l’espace au Maroc, avec cette année qui se solde en une large augmentation de la production. Le royaume occupe désormais le deuxième...

L’Espagne s’accapare le tiers des exportations des fruits et légumes marocains

Malgré la pandémie, les exportations de fruits et légumes du Maroc vers l’Espagne se sont élevées entre janvier et août 2020 à 583 millions d’euros, selon les données du service...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.